Actualité théâtrale

Jusqu’au 16 mars à La Manufacture des Abbesses

« Nous qui sommes cent »

Elles sont trois sur scène, mais ne font-elles qu’une ou sont-elles deux ou cent ? C’est dans le cerveau d’une femme ordinaire que nous conduit la pièce d’un jeune auteur suédois, Jonas Hassen Khemiri, plusieurs fois primé pour ses romans et son théâtre. Ces 3 « elles » s’affrontent, questionnent leur existence, cherchent à exister en tant qu’individu. Assumer d’avoir ses propres désirs n’est pas si évident pour les femmes, trop habituées à se soumettre à ce que l’on attend d’elles car, comme le dit l’une d’elles, « nous sommes parfaitement lobotomisées ». Entre aventures amoureuses et contestations politiques, moments de solitude, envies de suicide et solidarité, elles s’affrontent et questionnent leur existence, lui cherchant avec obstination un sens. Elles s’inventent une vie pleine de fantasmes prétextes à toutes sortes de délires et de rires. Elles vivent, elles s’interrogent sur leurs choix et imaginent tous les possibles.

Théâtre : nous qui sommes cent
Laura Perrotte les a habillées de la même robe. Ainsi elles peuvent être « une ». Elle les a placées dans une chambre d’enfants car elles jouent leur vie. Elles disent « on n’a plus la force, on abandonne » et dans la minute suivante « on s’engage ». Leur force c’est d’être ensemble, si on fait l’hypothèse qu’elles sont trois, ou de réconcilier leurs « moi » si on pense qu’elles ne font qu’une. On peut choisir !

Les trois comédiennes, Caroline Monnier, Laura Perrotte et Isabelle Seleskovitch font preuve d’une belle complicité dans leurs moments d’entente comme dans leurs disputes. Tantôt chorales, tantôt dissonantes leurs voix nous accompagnent dans un tourbillon où chacune cherche à exister, à être un individu à part entière. Stimulé, séduit le spectateur les suit avec le plus grand plaisir.

Micheline Rousselet

Les lundis, mardis, mercredis à 21h, le dimanche à 20h.
La Manufacture des Abbesses
7 rue Véron, 75018 Paris
Réservations : 01 42 33 42 03
Se réclamer du Snes et de cet article : demande de partenariat Réduc’snes en cours

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • "Moi et François Mitterrand"
    "Moi et François Mitterrand", dont la critique, quand cela se jouait au Rond-point est ici : "Moi et François Mitterrand" de Hervé Le Tellier. est reprise à partir du 25 janvier, du mardi au samedi... Lire la suite (18 janvier)
  • « Le temps et la chambre »
    Dans cette pièce mystérieuse de Botho Strauss, il y a une femme, Marie Steuber. Dans la chambre où Olaf est assis dans un fauteuil, Julius raconte à son ami ce qu’il voit dans la rue par la fenêtre et... Lire la suite (16 janvier)
  • « Hôtel Feydeau »
    C’est à la fin de sa vie, au moment où après son divorce il vit à l’hôtel, que Feydeau écrit ces quatre pièces en un acte ( On purge bébé, Feu la mère de Madame, Mais n’te promène donc pas toute nue et... Lire la suite (16 janvier)
  • « Grand Symposium : tout sur l’amour »
    Le mot amour en Français renvoie à des réalités multiples, l’amour de ses parents, le sentiment amoureux, l’amour de la patrie, l’amour mystique. Les Grecs avaient plusieurs mots pour désigner les... Lire la suite (15 janvier)
  • "Moi, Caravage"
    "Moi Caravage" est reprise du 11 janvier au 12 mars au Lucernaire du mardi au samedi à 18h30, le dimanche à 16h Nous en avions fait la critique en 2012 : « Moi, Caravage » Réservations... Lire la suite (15 janvier)