Voie générale

Nouveaux enseignements d’informatique et de droit

Circulaire sur la prise en charge de ces enseignements : BO n°36 du 6 octobre 2011.
Évaluation au baccalauréat : BO spécial du 6 octobre 2011 (Informatique et sciences du numérique), BO n°3 du 19 janvier 2012 (Droit et grands enjeux du monde contemporain).

L’informatique et le droit ne peuvent à ce jour être pris en charge que par un petit nombre d’enseignants formés (formations en cours pour l’informatique, enseignant d’éco-gestion pour le droit).
La mise en place de ces enseignements est le prétexte pour le Ministère pour contourner les règles statutaires de nomination et d’affectation en multipliant les dispositions dérogatoires et en envisageant l’enseignement d’une discipline sous la forme de vacations.
La procédure « d’habilitation » et la volonté de « valoriser »
les enseignants habilités ouvre une voie vers la différenciation et la hiérarchisation des enseignants en fonction des tâches qu’ils effectuent.

Le SNES considère que ces enseignements peuvent présenter un intérêt pour les élèves, mais ne peut accepter de telles transformations imposées du
système et appelle les collègues à être très vigilants sur leurs conditions de mise en œuvre.

Autres articles de la rubrique Voie générale

  • 2013 : rénovation du baccalauréat
    L’architecture générale de l’examen - national et terminal - est globalement conservée. Cependant, la mise en place d’une nouvelle modalité d’évaluation "dans le cadre habituel de formation de l’élève",... Lire la suite (Octobre 2011)