Actualité des CPGE

Effectifs en CPGE

On ne dépasse pas 48 ! Sureffectifs et fermetures de classes

Limite vitesse 48 Le secteur prépa du SNES-FSU a été saisi à plusieurs reprises depuis la rentrée par des collègues dont les effectifs dépassent largement les 48 élèves par classe.

C’est la conséquence du calibrage des paramètres d’APB, dont les équipes pédagogiques sont souvent écartées, et de la pression sur les effectifs pour être sûr de « remplir » les classes en tenant compte d’éventuelles défections qui ont, cependant, clairement tendance à diminuer ces dernières années.

Le dispositif Meilleurs Bacheliers a pu également participer au phénomène puisque dans certaines classes ce sont jusqu’à six « « meilleurs bacheliers » qui ont été envoyés par les services rectoraux.

La capacité d’accueil des classes est en général de 45 étudiants, les collègues ne doivent pas hésiter, collectivement, avec l’aide de la section locale du SNES-FSU, à obtenir un droit de regard sur les paramétrages d’APB et à limiter la capacité d’appel à 48 pour éviter de mettre en difficulté étudiants et professeurs.

Les classes trop chargées de certaines prépas mettent en danger les sections de CPGE d’autres établissements qui ont plus de mal à recruter et qui peuvent se voir contraintes de fermer.

Mettons en pratique dans nos établissements le mandat dont le SNES-FSU s’est doté lors de son dernier congrès national qui limite à 48 les effectifs des classes de CPGE.

Autres articles de la rubrique Actualité des CPGE