Actualité théâtrale

au Studio Hébertot

"PSYcause(s)2" Á partir du 12 janvier

Josiane Pinson a écrit le texte de «  PSYcause(s)2 » et l’interprète. Elle continue à explorer la psyché féminine sous les traits d’une psychanalyste. Dans son premier opus, son personnage approchait de la cinquantaine et nous décrivait une femme coincée entre sa fille, sa mère et ses patientes qui la renvoyaient à ses propres angoisses. Nous la retrouvons une décennie plus tard, avec toujours sa mère, sa fille qui va à son tour être mère et un mari qui commence à faire plus que fantasmer sur le string des femmes plus jeunes.

Elle est à nouveau la psy et ses patientes, élégante en pantalon et veste noirs, utilisant son grand fauteuil orange et ses lunettes pour nous faire passer avec virtuosité d’un personnage à l’autre. Elle a toujours son téléphone, mais elle se lève pour rentrer chez elle ou parler à son mari. Elle nous promène encore comme un funambule dans les profondeurs de l’âme féminine, la sienne et celle de ses patientes. Elle n’est toujours pas à l’abri du dérapage avec des patientes imprévisibles, mais de nouvelles inquiétudes l’habitent, à l’approche de la soixantaine et c’est de nouveaux « nique la mort » qu’elle doit trouver pour résister.

On rit souvent et beaucoup, mais c’est le miroir d’une femme d’aujourd’hui qu’elle nous tend avec un humour parfois noir. Une femme que son travail ennuie parfois, qui ne maîtrise pas tout avec son fils adolescent, qui s’interroge sur la question de la fidélité dans le couple et parle avec un mélange de rage et de mélancolie des atteintes du temps.

La mise en scène est discrète, mais efficace. L’interprétation est remarquable de finesse. Prenant un peu la voix élégante de Delphine Seyrig quand elle est la psy, une voix plus quotidienne quand elle est dans sa vie privée avec des formules qui trottent longtemps dans nos têtes emplies d’un humour aigre-doux qui titille notre émotion. Elle est superbe.

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 21h, le dimanche à 15h
Studio Hébertot
78 bis Boulevard des Batignolles, 75017 Paris
Réservations : 01 42 93 13 04
Se réclamer du Snes et de cet article : demande de partenariat Réduc’snes en cours

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Songes et métamorphoses »
    Guillaume Vincent a associé au Songe d’une nuit d’été de Shakespeare des extraits des Métamorphoses d’Ovide, d’une part dit-il parce que les références au texte d’Ovide sont nombreuses dans Le s... Lire la suite (27 avril)
  • « L’abattage rituel de Gorge Mastromas » de Dennis Kelly.
    Gorge a eu, dans son enfance, une période perturbée par ses fluctuations amicales à l’égard de son voisin de pupitre et ami, Paul, leader de la classe. Ce qui ne l’a pas empêché, parvenu à l’âge... Lire la suite (26 avril)
  • « La chose commune »
    Avec ses espoirs d’une nouvelle société plus juste, plus libre, où les femmes auraient enfin droit à la parole au même titre que les hommes, plus démocratique aussi et avec sa fin tragique, qui a sonné... Lire la suite (24 avril)
  • « Le dernier chant »
    Tchekhov connaissait bien les acteurs et les actrices et il les aimait. Il n’ignorait rien de leur besoin de reconnaissance, de leur désir de briller, rien non plus de leurs fragilités, l’angoisse... Lire la suite (20 avril)
  • « L’histoire d’une femme »
    Une jeune femme traverse la rue. Un homme en vélo claque une main sur ses fesses et poursuit son chemin en éclatant de rire. Elle s’effondre. Des hommes s’agitent autour d’elle, cherchant un téléphone... Lire la suite (15 avril)