Evènements culturels, festivals, grands entretiens...

Festival des Arts de la rue à Nanterre

« Parade(s) » 3,4 et 5 juin 2016

Créé en 1990 le festival des arts de la rue de Nanterre, entièrement gratuit, invite cette année une quarantaine de compagnies venues de France, Belgique, Espagne et Japon. Neuf créations et une coproduction déjà présentée au Burkina-Fasso, Le «  cabaret de l’intégrité » , une pièce d’actualité car parler d’intégrité c’est parler de notre rapport au politique et à la vie dans la cité alternera avec des spectacles déjà rodés. Autre pièce qui nous parle du rapport au pouvoir : «  Leurre H » retrace le parcours de huit personnes qui ont décidé dans un pays de plus en plus répressif de former un groupe de cirque pour entrer en résistance. Un spectacle a été choisi par les enfants de Nanterre au Festival de Châlon, un trio clownesque «  S’lex’n’sueur » .

festival : Parade(s)

Du théâtre d’objets, du théâtre de rue, des marionnettes, du cirque, de la danse, de la musique, tous les spectacles nous invitent à entrer dans des univers poétiques, engagés ou oniriques et souvent décalés. Ainsi la Compagnie Schpouki Rolls présente un étrange duo entre un danseur et une sculpture, véritable défi aux lois de la gravité. Le théâtre de rue joue l’humour avec la Compagnie L’arbre à vache, l’absurde avec la japonaise Mami Kano qui crée un univers à la rencontre du mime, de la musique, de la chanson et du silence et le carnage culinaire avec une cuisinière aux prises avec une batterie de cuisine démoniaque (Compagnie Tout en vrac). Le cirque est bien représenté avec les cascades d’un mono cycliste aux prises avec un moustique. Les spectacles musicaux vont du théâtre chanté (Les Clandestines) aux fanfares, dont une venue du Bénin, en passant par une fusion de claquettes, percussions et danses urbaines (Tap Factory)

Il y a aussi des espaces dédiés spécifiquement aux enfants, des installations et des ateliers et des créations participatives. Ainsi cette année se développe un projet chorégraphique participatif et intergénérationnel : cinq danseurs professionnels et trente amateurs tenteront d’amener chaque participant à explorer la rock star qui sommeille en eux. Trois jours de fête dans les rues, les parcs et sur les places du centre ancien de Nanterre.

Micheline Rousselet

Du vendredi à 17h au dimanche soir.

Tous les spectacles sont gratuits.

Toutes les informations sur la programmation sur www.nanterre.fr (rubrique « culture ») et sur Facebook parades.nanterre

Renseignements tél : 39 92 

Autres articles de la rubrique Evènements culturels, festivals, grands entretiens...

  • « marco D. SchizoMètres, une fiction d’art brut »
    Reprise de la conférence sur Marco Decopeliada, tout en mesure et en démesure, au Centre Hospitalier Le Vinatier (Bron, région lyonnaise), le vendredi 16 juin 2017 à 10h30. voir notre critique ici :... Lire la suite (14 juin)
  • Concert-débat « Exils… » et solidarités
    Le concert du grand poète et chanteur Serge Utgé-Royo, accueilli dimanche prochain en fin d’après-midi par la Compagnie Jolie Môme, dans ses locaux, à « La Belle étoile » 14 rue St-Just 93200 La... Lire la suite (14 juin)
  • « Parade(s) »
    Créé en 1990 le festival des arts de la rue de Nanterre, entièrement gratuit, invite comme chaque année une quarantaine de compagnies venues de France, Belgique, Espagne, Italie, Pays-Bas, États-Unis... Lire la suite (1er juin)
  • ‘’Intimité publique - couples’’
    Ce Théâtre, dont nous avons déjà présenté à plusieurs reprises la programmation originale et de qualité, en particulier autour des droits des femmes, innove avec 3 jours consacrés à la thématique «... Lire la suite (31 mai)
  • Bounestival
    Le Plancher des chèvres, association qui tient le café associatif Le Petit Grain, dans le joli village de Aups (dans le Var) organise tous les ans, le deuxième weekend de juin, un festival itinérant... Lire la suite (16 mai)