Archives ST2S

Points sur la Mobilisation pour défendre la série ST2S et ses professeurs

Le 29 mars : audience au ministère avec la DEGESCO

Présentation du projet de grille horaire ST2S et STG

Pour les ST2S, (comme pour les STG) la grille proposée sans contenus a été appréciée insatisfaisante par le Snes :

  • horaires des enseignements technologiques diminués entrainant par définition un affaiblissement des contenus (ex des BLP aux mêmes horaires que les sciences physiques ou mathématiques)
  • un Accompagnement Personnalisé qui n’a pas lieu d’être (objectifs déjà présents en STSS)
  • des disciplines générales aux mêmes horaires et donc sans ambition pour les élèves

L’aspect positif a été l’hypothèse de la reconnaissance des AID par une évaluation au Bac (terminale ou en CCF ?). Mais rien de précis pour l’instant !

Le 1er avril : stage syndical « ST2S »

Démarquer la série tout en conservant sa dynamique technologique

La méthodologie, les AID, même s’ils doivent être repensés, sont des pré-requis indispensables aux élèves pour leur poursuite d’études.

Si l’on veut maintenir le niveau d’exigences et un travail soutenu pour permettre aux élèves de ST2S la poursuite d’études au-delà du bac, le temps d’études en TD et en TP doit être maintenu. En outre, il a été demandé que les contenus parfois trop conceptuels s’ancrent plus dans la réalité sanitaire et sociale

Le 12 mai : Conseil Supérieur de l’Éducation (avis consultatif)

Le CSE a rejeté la grille ST2S (ainsi que celle des STMG)

Les arguments portés par le Snes :

  • maintien des horaires pour les enseignements technologiques en 1ère et terminale
  • hausse de l’enveloppe horaire pour les groupes à effectif réduits
  • hausse d’1 heure pour la philosophie

A noter : le syndicat des chefs d’établissement s’est abstenu, les associations de parents d’élèves ont voté contre la grille ST2S du ministère.

A voir : Réformes STG-ST2S présentées au CSE : une occasion manquée

Le 24 mai : courrier envoyé à notre IG et à la DEGESCO

Ce courrier porte sur la réforme de 2012 et la diversité des modalités d’affectation des élèves en 1ère ST2S selon les académies. Celle-ci étant problématique ; il en est de même des modalités de passage en 1ère professionnelle ASSP. Le SNES a donc demandé que des consignes nationales soient données, dans l’intérêt des élèves et de la série ST2S.
Quant au projet de réforme pour la rentrée 2012, 5 ans après la création de la série ST2S et sans évaluation de celle-ci, avec une grille horaire rejetée par le Conseil Supérieur de l’Education (CSE), le SNES a réaffirmé la nécessité de voir conservée la spécificité du bac technologique ST2S pour permettre la poursuite de la démocratisation du baccalauréat. Il a renouvelé sa demande de voir les collègues consulter sur les nouveaux programmes dans des délais qui le permettent réellement et non comme cela a été le cas pour les autres séries générales et technologiques.
Enfin, il a rappelé qu’une réforme ne peut réussir que si les personnels en sont partie prenante.

A voir : ST2S : le SNES écrit à l’IG et à la DEGESCO

Le 27 Mai : envoi d’un mel à Madame Guillet, IG

Ce mel pour que le Snes puisse participer au groupe de travail comme les associations APSMS et UPBM et soit destinataire des projets des nouveaux programmes.

Les 6 et 9 juin : contacts avec Madame Guillet , IG

Lors de la 20ème CPC (commission professionnelle consultative), renouvellement de la demande.

Madame Guillet a dit qu’elle interviendrait auprès de la DEGESCO pour que le Snes soit destinataire des projets de programmes dans les conditions faites aux associations de spécialistes.

Mi–juin : le Snes est réintervenu et relance la DEGESCO

... Silence radio !!!

Même si l’absence ou le refus de réponses sont les méthodes de gouvernance actuelles du Ministère de l’Education Nationale , nous continuerons à porter la voix de la profession STMS devant les hautes instances et à affirmer la défense de la série ST2S, vecteur démocratique de la réussite sociale.

La réforme du lycée a d’ores et déjà des conséquences néfastes

  • EDE santé Social en sursis dans certains établissements avec un grignotage de son volume horaire qui empêche tout travail pédagogique de qualité
  • Procédure affelnet et baisse d’effectifs en classe de Première
  • Sections déjà attaquées (classe à 24 élèves) ,
  • Rumeurs de suppressions des sections ST2S dans certain nombre d’établissements (exemple : académie de Créteil )
  • Rumeurs de reconversion en LP et complément de service en Bac pro ASSP : on n’en connait pas l’ampleur !

Continuez à nous faire remonter les informations de votre établissement et /ou de votre académie

En tout état de cause :

  • Lors des jurys du Bac ST2S interpellez les IA-IPR pour que les personnels soient informés des modifications de contenus des programmes et puissent donner leur avis. De notre côté, nous maintenons cette demande auprès du ministère

  • A la rentrée :
    • Mobilisation lors de la consultation de septembre du programme STSS et Biologie
    • Interpellation des IA-IPR sur les fermetures de sections, les mesures de cartes scolaire
    • Mobilisation avec l’ensemble de nos collègues pour le service public d’éducation et contre la réforme Châtel le 27 septembre

Dominique BALDUCCI
dom.balducci@wanadoo.fr

Claudie CHALMIN
claudie.chalmin@club-internet.fr

Autres articles de la rubrique Archives ST2S