prime d’entrée dans le métier

Prime d’entrée dans le métier : intervention payante du SNES !

La prime d’entrée dans le métier instituée par Xavier Darcos ne pouvait pas être versée aux néo-titulaires revenant d’un congé ou d’un détachement.
L’intervention du SNES a permis de débloquer cette situation.

La prime d’entrée dans le métier ne pouvait être accordée qu’à condition de prendre le poste immédiatement après l’année de stage. Cela excluait donc tous les néo-titulaires faisant le choix - plus ou moins imposé - de demander une disponibilité, pour raisons familiales ou autre, à la fin de l’année de stage.

Le SNES avait écrit au ministère pour demander à ce que la prime d’entrée dans le métier puisse être versée à tous les néo-titulaires, y compris si ils avaient pris une disponibilité. La situation était en effet injuste car les besoins inhérents à la première installation sont les mêmes pour tous.

En publiant ce décret suite à la demande du SNES, le ministère met donc fin à cette situation. Cela montre que l’action syndicale est payante !

PDF - 14.2 ko
Courrier à la DAF