Actualités

3ème rencontre nationale CPE du SNES-FSU

Promesse tenue !

Le 24 mai, au Petit Théâtre « Passage des étoiles » à Paris, plus de 200 CPE venus de toutes la France se sont retrouvés pour la 3ème rencontre sur le métier organisée par le SNES-FSU sur le thème de l’engagement des jeunes.

Valérie Héraut, secrétaire de catégorie, introduit la journée en posant la question : « Peut-on parler de l’engagement des jeunes de la même manière après novembre 2015 ? L’école a toujours eu une responsabilité éducative particulière. Suite à cette dramatique actualité, elle apparaît d’autant plus forte et doit être réinterrogée ».
Anne Barrère et Valérie Becquet ont présenté une partie de leurs travaux de recherche sur le sujet. Des approches très complémentaires : pour Anne Barrère, une entrée sur les pratiques électives et leurs temporalités ; pour Valérie Becquet, l’engagement approché par le registre de la citoyenneté, de ses espaces spécifiques, de ses constructions sociales et la manière dont l’école peut le construire ou au contraire le déconstruire.

JPEG - 4.9 Mo
3ème rencontre nationale CPE "La jeunesse et ses engagements"s

Echanges et réflexion

Les débats qui ont suivi ont permis de montrer les nombreux paradoxes de notre système éducatif dans la prise en compte de la parole des élèves et la reconnaissance de leur engagement. Les nombreux dispositifs de représentation dont notre système s’est doté ne se traduisent pas par une pratique facilitée pour les élèves. Les conceptions de leur rôle sont très hétérogènes et fonction des représentations et des attentes des acteurs qu’ils soient chefs d’établissement, enseignants ou CPE. Des exemples à l’étranger sont notamment cités par Valérie Becquet, l’expression des élèves et des parents y est mieux reconnue malgré la minceur des dispositifs institutionnels en place.
La question des inégalités sociales a été aussi l’objet d’un regard spécifique tant les pratiques d’engagement peuvent être diverses et leur accompagnement spécifique. Le rôle des CPE implique donc une connaissance assez fine des différents publics scolaires afin de mieux encourager chacun dans des processus d’engagement. Leur effet bénéfique est double, ils aident les jeunes à donner plus de sens à leur scolarité et participent à la construction de soi. Les deux chercheuses le confirment, confortant ainsi la définition de la vie scolaire reprise dans la nouvelle circulaire de missions : « Placer les adolescents dans les meilleurs conditions de vie individuelle et collective, de réussite scolaire et d’épanouissement ». La boucle est ainsi bouclée.

JPEG - 5.1 Mo

Après midi revendicatif

Xavier Marand, secrétaire adjoint du SNES, a brossé une actualité syndicale dense marquée par les renoncements du gouvernement à ses promesses et le refus d’entendre les revendications des salariés sur la loi travail comme celles des enseignants sur la réforme du collège. En grande pompe, le bilan ministériel de la loi de refondation a estompé les questions de fonds ainsi que celui bien plus discret de la réforme des lycées.
Sur le plan catégoriel, les effets de la réforme du collège sur l’organisation de la vie scolaire des élèves risquent d’être catastrophiques sans moyens et espaces d’encadrement significativement améliorés. L’injonction faite aux CPE de s’impliquer dans l’AP, les EPI et la superposition d’autres dispositifs tels les parcours citoyens, le conseil de la vie collégienne vont très vite saturer le champ d’intervention de CPE déjà bien chargé.
Sur le plan de la carrière et de la rémunération, la faible revalorisation du point d’indice n’est pas du tout satisfaisant. Les discussions en cours sur le Parcours professionnel de carrière et de rémunération (PPCR) à l’Éducation Nationale dessinent des perspectives en matière de rythme d’avancement, de grade, d’un nouveau débouché de carrière et d’intégration d’une part de l’indemnitaire dans le salaire comptant ensuite pour la pension. La question de l’évaluation est de ce fait relancée. Pour le SNES, la création d’une inspection spécifique d’éducation issue du corps et l’agrégation d’éducation sont à remettre d’autant plus sur le devant de nos revendications pour le métier.

JPEG - 4.6 Mo

Nouvelle circulaire

Olivier Raluy, secrétaire de catégorie adjoint et Philippe Guigand, membre du secteur proposent une approche offensive de la nouvelle circulaire de missions, outil de renforcement de notre identité professionnelle. Le constat a été fait de la faible appropriation des missions réactualisées par les chefs d’établissement et par l’inspection et de la remise en cause toujours en œuvre du temps de travail. La nécessité de créer des postes pour répondre à l’ambition éducative affichée demeure plus que jamais d’actualité.

JPEG - 4.8 Mo

Une lettre ouverte adressée à la Ministre clôture cette rencontre réussie qui a fait le lien entre la pratique professionnelle et les revendications que le SNES et les CPE portent avec force et conviction.

Autres articles de la rubrique Actualités

  • Vigilant ou vigile
    En cette fin d’été dans le contexte de tension post attentats, la conférence de presse commune entre les ministères de l’intérieur et de l’éducation a scellé une nouvelle pression sécuritaire. Les... Lire la suite (23 septembre)
  • La ministre écrit aux CPE
    C’est en date du 30 août que le SNES-FSU a reçu réponse à son adresse faite à la ministre lors de la 3ème rencontre nationale CPE du 24 mai à Paris. C’est Bernard Lejeune, chef de cabinet de la ministre... Lire la suite (6 septembre)
  • Probable reprise des créations de postes de CPE en 2017
    Etat des lieux des emplois de CPE, évaluation des besoins en création de postes, moyens de remplacement, temps de travail, concours externe, Pass education et volontaires du service civique ont... Lire la suite (20 juillet)
  • Le Conseil de la vie collégienne
    Promis depuis longtemps, le ministère publiera sans doute le décret cet été. Il était temps ! Les établissements qui n’ont pas expérimenté ce conseil devront y réfléchir dès la rentrée afin d’entériner... Lire la suite (30 juin)
  • Les nouvelles casquettes des représentants élèves au CA
    La démocratie lycéenne a été un des thèmes du CSE (1) du 9 juin. Un projet de décret sur les modalités de désignation des représentants des élèves au conseil d’administration et au conseil de discipline des... Lire la suite (23 juin)