A la une des lycées

Redoublants en terminale : conserver ou ne pas conserver ses notes ?

Au moment de l’inscription au baccalauréat, les professeur.e.s de terminale sont amené.e.s à réfléchir avec leurs élèves qui redoublent aux choix les plus pertinents pour leur assurer à la fois réussite à l’examen et dans leur poursuite d’études.

Depuis la session 2015 du baccalauréat et l’inscription à la session 2016, les candidat.e.s qui ont échoué au baccalauréat et redoublent leur terminale peuvent choisir de conserver leur note dans les disciplines où ils ont obtenu au moins 10/20 à l’épreuve, disciplines pour lesquelles ils n’auront donc pas à repasser l’épreuve.
Les élèves redoublants de terminale qui ont fait ce choix en 2015-2016 et ont continué cependant à suivre les cours dans le but d’améliorer leurs résultats pour APB ont été déçus, car le paramétrage du logiciel ne permettait pas de changer les moyennes (de les actualiser) dès lors que le candidat au baccalauréat avait choisi de conserver sa note. Les moyennes prises en compte automatiquement étaient celles de l’année scolaire précédente.
Le Snes-FSU a demandé à ce que la possibilité soit laissée, dans APB, de faire remonter les moyennes de la seconde année de terminale.
Dans cette optique, il faut essayer de convaincre les élèves de l’importance de continuer à suivre tous les cours, y compris dans les disciplines où ils ne repasseront pas les épreuves au baccalauréat : c’est une occasion pour ces élèves d’améliorer leur formation, mais aussi d’obtenir l’orientation de leur choix dans le supérieur.
Pour le Snes-FSU, cependant, cette nouvelle règle permettant la conservation des notes a été très mal pensée : on aurait pu contraindre les candidat.e.s redoublant leur terminale à repasser toutes les épreuves, en gardant, pour les résultats définitifs du baccalauréat, la meilleure des deux notes. Cela aurait permis de maintenir un haut niveau d’exigence et d’ambition pour les élèves.

Autres articles de la rubrique A la une des lycées