Observatoire des collèges

Réforme du collège : assouplissement à double tranchant

L’arrêté modifiant la mise en œuvre de la réforme du collège a été longuement étudié au Conseil supérieur de l’éducation du 8 juin et a reçu un avis consultatif négatif. Cette réouverture des discussions est le fruit des luttes menées depuis 18 mois par le SNES-FSU et la profession pour dénoncer le caractère inefficient et injuste de cette réforme. Les bougés sont cependant insuffisants : une certaine liberté pédagogique a été rendue aux équipes mais le texte renforce l’autonomie accordée aux chefs d’établissement. Le SNES s’est abstenu et continue de demander une nouvelle réforme (lire son intervention en séance).

Aux tenants d’un collège primarisé minorant la place des disciplines (Unsa, Sgen-CFDT, FCPE…), le SNES-FSU a opposé la nécessité d’enseignements disciplinaires et de petits groupes identifié dans les grilles horaires, et d’une interdisciplinarité qui n’impose pas par principe de pédagogie de projet ni de réalisation concrète. Les amendements du SNES-FSU visant à libérer les EPI de cette démarche, et à supprimer la globalisation des enseignements artistiques et du bloc sciences et technologie en Sixième, ont été repoussés. Tout en appréciant favorablement le retour d’enseignements facultatifs, le SNES-FSU a demandé que ces enseignements soient financés et fassent l’objet d’une carte académique permettant d’éviter la mise en concurrence des collèges et le renforcement des inégalités. Au final, dès la rentrée prochaine, AP, EPI, langues vivantes étrangères et régionales ainsi que langues et cultures de l’antiquité sont assouplis ou réintroduits. Le ministère a donné l’assurance que l’implantation de ces enseignements dans les établissements ferait l’objet d’un examen dans les comités techniques académiques.

Avec la CGT Educ’action, le SNFO-LC, le SNEP-FSU, Solidaire, le Snalc et la CGC, le SNES-FSU a rappelé sa demande de reprendre le travail sur le collège, pour une autre réforme. Le SNALC et le SNPDEN ont approuvé le texte proposé, la FCPE et le SGEN ont donné un avis négatif. Le SNES-FSU s’est abstenu. La diminution des contraintes sur l’organisation de l’AP et des EPI est une avancée, la possibilité d’enseignements facultatifs aussi. Mais l’absence de garantie de financement et d’égalité sur le territoire est un pas supplémentaire vers une plus grande autonomie de gestion accordant aux chefs d’établissement une plus grande latitude dans les choix pédagogiques. Il s’agit donc d’une dérégulation, une autonomie dont nous ne voulons pas. Par ailleurs, nous avons demandé l’ouverture rapide d’une réflexion visant à simplifier l’évaluation et le DNB.

PDF - 76 ko
Déclaration liminaire du SNES-FSU au CSE du 8 juin 2017

Déclaration commune SNES-FSU, SNEP-FSU, FO, CGT, Solidaires, SNALC, CGC
Le projet d’arrêté qui nous est présenté aujourd’hui au CSE, relatif à l’organisation des enseignements dans les classes de collège, ne modifie pas le fond de la réforme de Mme Vallaud-Belkacem.
Cette année scolaire 2016-2017 a été particulièrement éprouvante pour les personnels dans un contexte de tensions, pressions et de surcharge de travail.
Ce texte renvoie au local les arbitrages entre AP et EPI, entre enseignements facultatifs. Cela renforce les inégalités, la concurrence entre les disciplines, les personnels et les établissements.
L’étau est certes desserré mais cela ne doit pas faire illusion sur le fond : c’est un pas vers plus d’autonomie.
Un vrai pas en avant serait de satisfaire ce que la majorité des organisations syndicales du second degré avec les personnels ont demandé pendant des mois : l’abrogation de la réforme du collège et l’ouverture de discussions pour une autre réforme.

DES VOTES SIGNIFICATIFS…

Arrêté collège :
8 POUR dont le SNALC-FGAF et le SNPDEN-UNSA
26 CONTRE dont FCPE et SGEN-CFDT
24 Abstention dont FSU, SNES-FSU, SNUIPP-FSU, SNEP-FSU et UNSA

Amendement du SNES-FSU visant à laisser les équipes libres de leur démarche pédagogique dans le cadre de l’interdisciplinarité (pas d’imposition de réalisation concrète)
17 POUR dont FSU, SNES-FSU, SNUIPP-FSU, SNEP-FSU, SNALC-FGAF, SUD Education
35 CONTRE dont UNSA, SNPDEN-UNSA, FCPE, PEEP, SGEN-CFDT, UNEF, Ligue de l’enseignement

Amendement du SNES-FSU visant à dé-globaliser les enseignements artistiques, ainsi que les sciences et la technologie dans les grilles horaires :
17 POUR dont FSU, SNES-FSU, SNUIPP-FSU, SNEP-FSU, SNALC-FGAF, SUD Education ; 36 CONTRE dont UNSA, SNPDEN-UNSA, FCPE, PEEP, SGEN-CFDT, UNEF, Ligue de l’enseignement

Autres articles de la rubrique Observatoire des collèges

  • Réforme assouplie, mais vers l’autonomie...
    L’arrivée du nouveau ministre s’est accompagnée d’une révision d’urgence du texte de l’arrêté du 19 mai 2015, signé au lendemain d’une grève majoritaire, qui fonde la réforme du collège. Il faut voir dans... Lire la suite (18 juin)
  • Collège : assouplissement, oui mais...
    Le SNES-FSU demandait depuis des mois l’ouverture de discussions conduisant à l’abrogation de la réforme de 2016 au profit d’une autre réforme du collège. Un projet d’arrêté a été envoyé aux... Lire la suite (31 mai)
  • DNB 2017 : épreuve orale de soutenance de projet
    Cette nouvelle épreuve pose de multiples problèmes aux équipes dans les établissements, du point de vue de son contenu, de son évaluation, de la rémunération des jurys. Voici un rappel des textes, une... Lire la suite (9 juin)
  • Agir au 3ème trimestre
    Positionnement des élèves sur les domaines du socle, grille locale concernant l’évaluation de l’oral du DNB, le troisième trimestre sera l’occasion de nouvelles tensions, de nouvelles réunions… Perte de... Lire la suite (10 avril)
  • Le point sur le LSU
    Alerté par le SNES-FSU en Conseil supérieur de l’Education le 2 mars, le ministère a reconnu que la mise en place du LSU occasionnait des dérives : "attendus de fin de cycle" remplis trop tôt, bilans... Lire la suite (6 mars)

Dans la rubrique Situation et enjeux

  • Collège : quoi de neuf à la rentrée 2017 ?
    Quelle est la mesure du hiatus entre la communication du ministère de l’Éducation Nationale et la réalité dans les collèges ? Avec les modifications contenues dans l’arrêté du 16 juin, les collèges... Lire la suite (2 septembre)
  • Qu’est-ce qui change vraiment à la rentrée 2017 ?
    La réforme du collège a été modifiée par l’arrêté du 16 juin 2017 (BO du 22 juin 2017). Il faut voir dans l’ouverture rapide du dossier le fruit de l’action résolue du SNES-FSU et des personnels, très... Lire la suite (6 juillet)
  • Collège : préparer la rentrée
    Le ministre a écrit aux chefs d’établissement pour expliciter l’organisation de la rentrée suite à l’arrêté du 16 juin 2017 modifiant l’arrêté du 19 mai 2015. Réforme : variations sur le même thème : Il... Lire la suite (29 juin)
  • Réforme : Campagne des HIS
    Le SNES-FSU a lancé au mois de mai une campagne d’heures d’information syndicale et de conseils syndicaux académiques pour faire un bilan de la mise en place de la réforme du collège. Les témoignages... Lire la suite (22 juin)
  • Assouplissement versus autonomie
    Le Conseil Supérieur de l’Éducation s’est réuni le jeudi 8 juin 2017 et s’est prononcé sur le projet d’assouplissement de collège2016 qui, prenant en compte la lutte des collègues impulsée par le... Lire la suite (8 juin)