Archives

Réforme du lycée : emparons-nous de la consultation sur les programmes de la voie générale

La lutte contre la version Chatel du lycée continue.La consultation sur les projets de programmes du lycée doit permettre à chacun de faire savoir son opposition à la réforme. Structures, programmes et pratiques possibles sont liés, et forment pour le gouvernement un tout idéologique. Utilisons les moyens mis à disposition pour faire remonter notre désaccord sur le fond des programmes et de la réforme auprès des IPR et du ministère.

Actualisation : 4 juin 2010

Après la publication des programmes d’histoire-géographie, de langues vivantes, de physique-chimie, de Sciences de la vie et de la Terre, d’EPS, d’exploration ainsi que de l’enseignement facultatif d’arts de Seconde générale et technologique au BO spécial n°4 du 29 avril 2010, une nouvelle salve de programmes a été mise en consultation sur Eduscol du 3 au 26 mai 2010.
A ce jour reste ouverte jusqu’au 16 juin la consultation sur les programmes de SES.

Il s’agit des programmes de
- Français en Seconde et Première, littérature en Première L
- ECJS en Seconde
- Histoire-géographie en Première
- Mathématiques et sciences en Premières L et ES
- Mathématiques, Physique-Chimie et Sciences de la vie et de la Terre en Première S, Sciences de l’ingénieur en Première et Terminale S
- Langues vivantes toutes séries et littérature étrangère en langue étrangère en série L
- Arts option facultative toutes séries et enseignement spécifique série L

Téléchargement des projets de programme sur le site du SNES

Horaires disciplinaires diminués, travail en groupes à effectifs réduits malmené et arbitré localement : la lutte contre la réforme du lycée continue, elle passe par une lecture attentive et critique des projets de programmes. Notre analyse à chaud montre qu’il y a beaucoup à dire sur ces textes, certains réactionnaires, d’autres mal ficelés.
La consultation de mars sur les projets de programmes de seconde a permis au SNES et à la profession d’en évoluer certains, même si sur de nombreux points les textes publiés sont insatisfaisants, et pour certains idéologiquement marqués.

Le SNES appelle donc chacun à travailler les projets de programmes, et à envoyer avis et contributions sur les contenus, mais aussi sur la réforme du lycée dans son ensemble, au ministère, avec copie au SNES, de façon à permettre une synthèse syndicale, base de l’expression du SNES au Conseil Supérieur de l’Éducation.

Liens et adresses :
Consultation ministérielle
Envoi des doubles au SNES

Autres articles de la rubrique Archives