Communiqués

Réforme du lycée : premières pistes

Le SNES-FSU et le SNEP-FSU ont rencontré le cabinet du ministre de l’éducation nationale qui a présenté ses pistes de réflexion après les annonces présidentielles.

Si les axes de la réforme semblent stabilisés, de nombreuses incertitudes demeurent sur leur déclinaison concrète.

Confirmation a été faite du maintien du taux d’encadrement, des 2 voies (générale et technologique) et du caractère annuel des enseignements.

Le cabinet a confirmé la mise en œuvre rapide d’une réflexion sur la rénovation des séries technologiques industrielles et de laboratoires. Le SNES et le SNEP s’en félicitent et ont avancé leurs propositions ; ils seront vigilants sur les propositions qui seront faites par le ministère.

Deux heures d’accompagnement seraient inscrites dans l’emploi du temps des élèves et des enseignants. Cependant, le SNES et le SNEP n’accepteront pas l’intégration de ces heures dans l’horaire actuel de cours des élèves au détriment des dispositifs d’Aide Individualisée ou des horaires disciplinaires. Le SNES et le SNEP rappellent que l’horaire global du lycéen ne se limite pas aux heures de cours. Le travail personnel est facteur d’inégalités et une véritable amélioration serait d’encadrer les élèves dans l’établissement, en complément des heures de cours, pour leur donner de meilleures conditions matérielles et pédagogiques pour réaliser leur travail personnel et au final y consacrer moins de temps. En tout état de cause moins d’Ecole ne fait jamais mieux d’Ecole !

Le SNES et le SNEP ont rappelé que la réflexion sur l’organisation de la classe de seconde doit être menée en parallèle avec celle sur le cycle terminal. Le flou reste grand sur les propositions soumises au débat pour la classe de seconde, notamment sur le nombre d’heures « des enseignements d’exploration » qui remplaceraient les actuels enseignements de détermination, le devenir de certains d’entre eux (EPS, langues anciennes, enseignements artistiques…) et des actuelles options facultatives.

Le ministère cherche à mettre en œuvre une spécialisation plus progressive afin de faciliter les changements de séries en fin de première. Si cette approche peut être intéressante, elle ne saurait déboucher sur la mise en place, en classe de première, d’un tronc commun à toutes les séries générales au détriment de l’actuelle diversification des pratiques pédagogiques qui permet d’enseigner, d’une série à l’autre, des contenus parfois identiques de manière différente.

Transposer à quelques enseignements de la classe de première les conditions d’hétérogénéité que l’on connaît en classe de seconde n’est surement pas une solution !

Le SNES et le SNEP ont exprimé leur profond désaccord avec toute tentative de confier aux établissements et aux conseils pédagogiques la gestion d’une partie de la dotation horaire qui serait globalisée.

Le SNES et le SNEP prennent acte de la volonté ministérielle de poursuivre le débat, mais rappellent leur exigence que les personnels soient associés plus étroitement à cette réflexion qui engage l’avenir du lycée et de leurs métiers. A cet égard le calendrier prévu (projet définitif fin novembre, application à la rentrée 2010) reste déraisonnable. Ils appellent de nouveau solennellement à ce qu’il soit revu.

La grève du 24 novembre dans l’éducation sera un moment fort pour porter nos exigences pour une réforme des trois voies du lycée axée sur la démocratisation et la réussite de tous les jeunes.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Le SNES-FSU enquête sur la réforme du collège
    S’il est trop tôt pour faire un bilan des effets de la réforme collège 2016 sur les élèves, il est déjà possible de regarder comment les établissements se sont organisés avec les nouveaux horaires et les... Lire la suite (21 septembre)
  • Réforme de l’évaluation des enseignants
    Le ministère envisage de développer l’accompagnement individuel et collectif des personnels pour recentrer l’évaluation sur l’aide et le conseil et permettre les échanges de pratiques professionnelles.... Lire la suite (19 septembre)
  • Grève du second degré
    Quels que soient les propos de la Ministre de l’Éducation, les faits ne mentent pas : nous sommes loin d’une rentrée apaisée. Les personnels du second degré ont pu mesurer à l’occasion de la rentrée... Lire la suite (8 septembre)
  • Tous en grève le 8 septembre
    La rentrée 2016 devrait voir mise en œuvre la réforme du collège imposée par le gouvernement alors même qu’elle est toujours contestée par la majorité des personnels du second degré. Ces derniers qui ont... Lire la suite (30 août)
  • Conférence de presse de rentrée
    Veuillez trouver ci-joint le dossier de la conférence de presse qui a eu lieu le vendredi 26 août.Lire la suite (26 août)

Mots-clés