Communiqués

Rendez-vous des stagiaires : le dédain du Ministre !

Dans le cadre de la journée nationale d’expression des professeurs stagiaires qu’il organisait, le SNES avait demandé à être reçu avec une délégation de jeunes enseignants du second degré par le Ministre.
Les nombreuses réponses apportées à l’enquête lancée par le SNES auprès des stagiaires, les témoignages des jeunes collègues présents à Paris ce jour concordent tous : stress et fatigue, temps de travail oscillant entre 45 et 50 heures, difficultés à travailler avec le tuteur, sentiment d’isolement et insuffisance de formation … Voilà les conséquences du sacrifice de l’année de formation professionnelle.
Ni le Ministre, ni son cabinet n’ont pris la peine de recevoir la délégation.
Déterminé à poursuivre l’action sur ce dossier crucial pour l’ensemble de la profession comme pour les élèves, le SNES entend faire toucher du doigt à Luc Chatel la réalité des conditions d’affectation et de formation des stagiaires ; pour cela il appelle chacun d’entre eux à s’adresser au Ministre.
Sous la pression du SNES, Luc Chatel s’est engagé à présenter un bilan de sa réforme en novembre. Lors de ce point d’étape, le SNES lui remettra les pétitions collectées et entend continuer à peser sur ce dossier en organisant de nouvelles actions durant la période de discussions sur le budget.

Autres articles de la rubrique Communiqués

Mots-clés