Archives ST2S

ST2S : analyse des projets de programmes (déclaration à la CSL)

Déclaration du SNES à la Commission Spécialisée des Lycées

- CSL du 30 novembre 2011 -

Diffuser dans des temps restreints les nouveaux programmes ne permet pas :

  • D’une part de présenter une analyse fine des programmes
  • Mais surtout, d’autre part, rend difficile la réflexion légitime que l’on peut avoir sur des nouveaux programmes et leur ancrage dans la réalité professionnelle des champs disciplinaires. C’est nuire aux champs disciplinaires et aux élèves, acteurs professionnels de demain.

Au-delà de la critique que nous avons déjà faite sur la grille horaire, la dotation des horaires à effectifs réduits doit être portée à 16 heures comme c’est le cas en STI2D et non 10,5 comme il est proposé.

Le programme STSS :

Il est dommage de ne pas s’être appuyé sur une évaluation des contenus du programme actuel réformé il y a peu (2006) ; la construction d’un nouveau programme en aurait été plus réfléchie et ce avec des bases plus solides avec une véritable consultation de la profession.

Présenter un programme sans les évaluations anticipées et/ou terminales alors qu’un projet existe, n’engage pas une mise en œuvre de qualité pour 2012 et une articulation entre les contenus et les exigences de l’examen. Des réajustements pédagogiques porteront préjudices à la dynamique de réussite des élèves nouvellement formés. Le groupe de travail avec l’IG ont formulé des propositions (épreuve écrite et épreuve pratiques que nous voulons voir présenter au CSE et à l’ensemble des collègues).

Le bilan de la consultation nationale semble dans l’ensemble avoir été pris en compte dans la réécriture du programme, mais a été occultée à nouveau l’évaluation des Activités Interdisciplinaires ainsi que leurs modalités d’organisation : un cadrage national se rapportant aux thèmes, des modalités générales d’application et surtout un cadrage horaire détaché des volumes horaires des disciplines concernées sont indispensables pour développer une véritable démarche technologique spécifique à la série ST2S.

D’ailleurs un problème est à soulever : le volume horaire attribué aux activités interdisciplinaires concerne 4 disciplines (STSS, BLP, Physique-Chime et Mathématiques ==>3X16h : 7+3+3+3) alors que 3 disciplines seront choisies par les élèves.

Enfin, présenter le programme de première sans lien avec le programme de terminale, ou au moins son ébauche, entraîne un manque de lisibilité entre l’articulation des pôles abordés, notamment celui de la protection sociale et son approche en terminale.

Programme Biologie et physiopathologie :

Un programme qui reste encore chargé compte tenu de la diminution horaire.

Un nombre de TP restreint qui ne s’articule pas avec les logiques de la démarche expérimentale et de l’approche technologique.

Ces refontes de programmes et d’horaires, pour être compatibles avec la réforme du lycée, se sont opérées sans construction méthodique et sans une réflexion approfondie sur les contenus et leur articulation au regard de l’expérience des cinq années passées et sans véritable concertation avec la profession.

Cette nouvelle réforme ne prend pas en compte le besoin réel de la société en professionnels formés avec des savoirs et des techniques confirmés dans le domaine sanitaire et social ; cela fragilisera l’attractivité recherchée de la série ST2S et lui fera perdre sa lisibilité . De plus et ce n’est pas négligeable, c’est rendre encore plus difficile la promotion des enfants issus du milieu populaire, public de cette série technologique.

Voir aussi : le compte-rendu de l’audience du 03/11/2011 avec Mme Guillet, IGEN.

Autres articles de la rubrique Archives ST2S