Éditos

Solidarité Turquie

Quand cesseront les purges qui affectent depuis le coup d’état avorté, près de 93000 employés du secteur public en Turquie ? A ce jour, on estime à 38300 le nombre de personnels de l’éducation licenciés (enseignants, administratifs...) auquel s’ajoute 3600 universitaires. Des chiffres vertigineux.

Nos camarades du syndicat enseignant EGITIM SEN soulignent les difficultés qu’ils ont à communiquer des chiffres tant les procédures à l’égard des personnels traduisent une violence sans précédent. Intimidations, surveillances électroniques, arrestations, interdictions de sortie du territoire, enquêtes, suspensions des fonctions exercées et licenciements massifs. Impossibilité pour les personnels licenciés de faire valoir leurs droits. EGITIM SEN est à nouveau particulièrement touché par ces vagues de répression, de musellement, en raison notamment de sa défense courageuse des populations kurdes face au gouvernement Erdogan. Le syndicat continue à se battre pour que tous les personnels puissent se défendre, c’est-à-dire retrouver leurs postes.

Avec le Comité syndical européen de l’éducation et l’Internationale de l’Éducation, le SNES-FSU est aux côtés des camarades pour une solidarité active et un soutien sans faille dans les semaines à venir.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • S’abstenir de ne pas voter
    L’épilogue des primaires, le désenchantement consécutif aux choix du dernier quinquennat, le poids grandissant du Front national, tout concourt à donner à la présidentielle de 2017 une couleur... Lire la suite (7 avril)
  • Du bon usage des sondages
    Les sondages ne sont pas une science exacte. Or, la chronique récente sur France Inter de l’ineffable Dominique Seux, connu pour son ardeur à défendre le libéralisme, offre un nouvel exemple de ce... Lire la suite (24 mars)
  • Cacophonie
    À mesure que l’on approche des échéances de l’élection présidentielle, un scrutin dont on connaît la portée dans la vie politique française, les inquiétudes croissent quant aux postures et aux programmes... Lire la suite (8 février)
  • Démissions : une alerte à prendre au sérieux
    Le nombre global d’enseignants démissionnaires a doublé en 4 ans ; le phénomène touche enseignants titulaires comme stagiaires. Certes, rapporté à l’ensemble des enseignants, la proportion demeure faible... Lire la suite (5 janvier)
  • Second degré : à nous de jouer
    Le débat des présidentielles est bien mal engagé : côté gouvernement, une défense de la scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans qui sonne davantage comme un slogan que comme le projet de société qu’il... Lire la suite (Octobre 2016)