Solidarité avec les syndicalistes enseignants en Turquie

Solidarité avec la Turquie

La dérive autoritaire du gouvernement Erdogan a franchi un nouveau cap avec l’adoption en première lecture par le Parlement d’amendements qui donnent au Président des pouvoirs illimités. Aujourd’hui, la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, pierre angulaire de la démocratie, n’est plus effective.Il n’y a plus de liberté de la presse, de liberté syndicale, ni de liberté politique en Turquie. La répression se poursuit . Il est donc plus que nécessaire d’avoir des démarches de solidarité auprès de nos camarades turques qui s’inscrivent dans la durée, compte-tenu de la situation politique du pays, des atteintes aux droits de l’homme et de l’impérieuse nécessité de déboucher sur une paix juste et durable qui permettra une solution politique à la question kurde. Afin de contribuer à des actions concrètes de solidarité, le SNES-FSU participera à la mission organisée par le Comité Syndical Européen de l’Éducation, la Région Europe de l’Internationale de l’Éducation à Ankara les 27 et 28 février pour soutenir le syndicat enseignant EGITIM SEN ainsi que sa Confédération KESK.

Autres articles de la rubrique Solidarité avec les syndicalistes enseignants en Turquie

  • Turquie : mouvement de solidarité
    Un nouveau pas vient d’être franchi dans la dérive dictatoriale du gouvernement avec le Président Erdogan, lequel n’hésite pas à se servir des dizaines de milliers de réfugié-es et migrant-es... Lire la suite (Décembre 2016)
  • Dernières infos du syndicat enseignant EGITIM SEN
    Licenciement (depuis le coup d’état avorté) de 28000 enseignants et personnels de l’éducation.8 septembre , 11300 personnels de l’éducation de plus ont été licenciés. Une campagne de répression sans... Lire la suite (Septembre 2016)