Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Marie Losier (Etats Unis)

"The ballad of Genesis and Lady Jaye" Sortie en salles le 26 octobre 2011

Lorsqu’en 2004, les programmateurs de l’" Etrange Festival " décident de créer une section"Etrange musique" c’est à Genesis P-Orridge qu’ils font appel. Lequel en plus de ses concerts, présente " Regeneration Hex ", une anthologie du cinéma pandrogyne.

Le pandrogyne, explique Genesis P-Orridge, n’est pas piégé dans un corps qui n’est pas le sien, il est piégé dans un corps, quel que soit son genre.

La rencontre de Genesis P-Orridge et de Lady Jaye (alias Jacqueline Breyer) qui est maîtresse dans un donjon sado-maso, marque un tournant artistique pour tous les deux.

 Ils décident, par le recours à la chirurgie plastique, de devenir physiquement semblables. "L’idée n’est pas d’être jumeaux mais d’être deux parties d’un nouvel être, un être pandrogyne qui s’appellerait Genesis Breyer P-Orridge ".

C’est vers 2004 que Marie Losier les rencontre et qu’ensemble, ils décident de faire un film sur la vie du couple.

Tourné avec une caméra Bolex 16 mm qui utilise des bobines de 3 minutes et n’a pas de son synchro, le film s’apparente à un patchwork suivant au plus près la théâtralité qui marque la vie des deux performeurs.

Le 9 octobre 2007, le décès de Lady Jaye met fin en partie à l’expérience, mais Genesis continue le film et poursuit son idéal d’être le miroir de son amour perdu. Lorsque Genesis P-Orridge raconte les moments vécus entre les deux arrêts cardiaques de Lady Jaye, le film qui pouvait se voir jusque-là comme un documentaire arty, laisse affleurer ce qui était sous-jacent pendant tout le film, le profond désir d’être aimé.

 

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Leçon de classes »
    Bratislava 1983. Au moment où le communisme s’achève. Maria Drazdechova, enseignante et membre du Parti, manipule sans états d’âme élèves et parents, pour tirer des bénéfices personnels de son pouvoir... Lire la suite (23 octobre)
  • "Corps et âme"
    Maria est la nouvelle responsable-qualité recrutée par une entreprise d’abattage de bêtes dont Endre est le directeur financier. Lorsque Maria, personnage inhibé et solitaire, voit apparaître en... Lire la suite (22 octobre)
  • « Brooklyn Yiddish »
    Menashé habite et travaille dans le quartier juif ultra orthodoxe de Brooklyn. Modeste employé dans une épicerie, il a du mal à joindre les deux bouts. Cependant, après la mort de sa femme, il... Lire la suite (22 octobre)
  • « Mémoires d’un condamné »
    Jules Durand, docker-charbonnier au port du Havre et syndicaliste modéré, est condamné à mort en novembre 1910 pour un crime qu’il n’a pas commis. « Le Dreyfus des ouvriers » sera innocenté par la cour... Lire la suite (21 octobre)
  • « Tous les rêves du monde »
    Pamela est une jeune fille portugaise de la deuxième génération. Elle vit en France et elle est parfaitement intégrée à la société française. Cependant, très attachée à sa famille restée fidèle à la... Lire la suite (20 octobre)