Actualité théâtrale

Saison 2013-2014

Théâtre 14

Dans ce théâtre du 14ème arrondissement ouvert sur son quartier, Emmanuel Dechartre, son directeur propose une programmation riche, exigeante et accessible à tous qui ne rend pas seulement hommage aux œuvres classiques mais propose également des créations modernes qui invitent à réfléchir sur notre époque.

On ne verra pas au Théâtre 14, des mises en scène tapageuses, excentriques, audacieuses mais des spectacles "sûrs" dont on sortira avec le sentiment d’avoir assisté au résultat d’un travail soigné, précis, réalisé au plus près de l’esprit du texte choisi.

Du 10 septembre au 26 octobre : " Homme et galant homme" Texte de Eduardo de Filippo. Mise en scène Patrick Pelloquet.

Une troupe d’acteurs désargentés s’est installée dans un modeste hôtel près de Naples. Le directeur, Gennaro vit avec la jeune première enceinte. Alberto, le jeune et riche imprésario est épris d’une jeune femme, Bice, qui dissimule à son amant sa véritable identité. Lorsqu’Alberto se décide à demander sa main à sa mère, il fait une amère découverte : Bice est déjà l’épouse du Comte Carlo Tolentano.

Samedi 5 octobre, à partir de 23h 30 "Nuit blanche"

Stand-up, humour, musique et danse.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Du 12 novembre au 31 décembre (relâche mardi 25 décembre) "Occupe-toi d’Amélie" . Texte de Georges Feydeau. Mise en scène Henri Lazarini.

Georges Feydeau fait de la cocotte, personnage traditionnel du vaudeville, une figure de premier plan. L’exquise Amélie va, toutes voiles dehors, des bourgeois du Faubourg Saint-Germain aux fêtards du Gay-Paris faisant allègrement fi des institutions sociales, à commencer par le mariage. Des situations folles provoquent un rire inextinguible.

Du 7 janvier au 22 février 2014 "Eurydice" de Jean Anouilh. Mise en scène Jean-Laurent Cochet / Sam Richez.

Orphée et Eurydice, personnages légendaires, décident de tout quitter pour ne vivre que leur amour. Pris entre la jalousie d’Orphée et la passé trouble d’Eurydice, les personnages sont prêts à tous les sacrifices, même à celui de la mort, pour préserver leur amour. Dans la pièce d’Anouilh, Orphée est violoniste et Eurydice, une jeune comédienne. Entre deux tournées, ils se retrouvent dans un café de gare…

Du 11 mars au 26 avril 2014, "Dom Juan" de Molière. Mise en scène Arnaud Denis.

Arnaud Denis souhaite retrouver la nécessité impérieuse de restituer sur scène le merveilleux et le terrible du texte de Molière.

Du 4 mars au 26 avril "Bash" de Neil Labute. Texte français et mise en scène Pierre Laville.

Des personnages prennent le public à témoin pour un meurtre que chacun a commis et qui est resté impuni.

Du 1er au 10 mai 2014 La Marie du 14ème arrondissement et le Théâtre 14 présentent "Le Printemps de la création théâtrale"

Du 22mai au 5 juillet 2014 "Le cavalier seul" de Jacques Audiberti. Mise en scène de Marcel Maréchal. Avec Marina Vlady et Marcel Maréchal.

Le cavalier seul est devenu d’une brûlante actualité. Il tourne en dérision les fondements de notre civilisation moderne.

Juin 2014  : Présentation des travaux des élèves du Conservatoire du 14ème arrondissement.

Les 12, 13 et 14 mai 2014, Michel Onfray, Jean-Claude Idée et le Théâtre 14 présentent l’Université Populaire du Théâtre.

De novembre 2013 à Février 2014, 2 nouvelles lectures-spectacles du Magasin d’Écriture Théâtrale.

Théâtre 14.

20 avenue Marc Sangnier 75 014 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) 01 45 45 49 77

www.theatre14.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)
  • « La danse de mort » d’August Strindberg .
    Dans une citadelle, sur une île de garnison, vivent reclus dans un décor gris un officier intègre et autoritaire et sa femme, Alice, une ancienne actrice qui a laissé derrière son passé et dont les... Lire la suite (13 octobre)
  • « La mort de Tintagiles »
    « La mort est une force extérieure qui empêche tout mouvement qui s’oppose à elle. L’amour est une force intérieure qui incite à agir contre la mort ». Le texte de Maurice Maeterlinck, conte initiatique... Lire la suite (10 octobre)
  • « Mme Klein »
    À Londres en 1934, Mélanie Klein, que l’on peut considérer comme l’une des premières psychanalystes pour enfant dans les années 1920, vient d’apprendre la mort de son fils Hans à Budapest. Naturalisée... Lire la suite (9 octobre)
  • « Non, c’est pas ça ! (Treplev Variations) »
    Ils sont trois sur scène, une femme et deux hommes, ils devaient être treize et jouer La mouette , mais l’un d’eux, le metteur en scène probablement, s’est suicidé. Ils ont décidé de continuer le... Lire la suite (7 octobre)