Actualité théâtrale

Saison 2015-2016

Théâtre Gérard Philipe Centre dramatique National de Saint-Denis

"Catherine et Christian (Fin de partie)" du 24 octobre au 16 octobre – Du lundi au samedi à 20h 30. Le dimanche à 16h.

Création collective, mise en scène Julie Deliquet.

Dimanche 11 octobre, rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

Julie Deliquet rassemble le Collectif "In Vitro" autour de Catherine et Christian, les parents de toute une génération.

L’histoire débute le jour de leur enterrement, dans un restaurant de province. Plusieurs fratries vont tour à tour se réunir autour de la mort de Catherine puis autour de celles de Christian.

Théâtre : TGP

"Le Dibbouk ou entre deux mondes " du 25 septembre au 17 octobre – du lundi au samedi à 20h, le dimanche à 15h 30.

De Shalom An-ski, mise en scène Benjamin Lazar.

Spectacle en français, yiddish, hébreu, surtitré.

Dimanche 4 octobre : rencontre avec l’équipe artistique.

Mardi 6 octobre à 20h : ciné-concert "Le Golem" de Paul Wegener et Carl Boese.

Au sein d’une petite communauté juive dans l’empire tsariste de XIXème siècle, Léa et Khanan s’aiment mais le père de Léa refuse que sa fille épouse un jeune homme pauvre.

Accablé, Khânan se réfugie dans l’étude de la Kabbale, les prières et les jeûnes, avant de mourir de désespoir…

" Trissotin ou les femmes savantes " du 11 au 29 novembre, du lundi au samedi à 20h, le dimanche à 15h 30.

Texte de Molière, mise en scène, décor et costumes Macha Makeïeff

Dimanche 22 novembre, rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

Dimanche 29 novembre à 12h30 : concert "en écho" et brunch.

Dans " Les femmes savantes " c’est le désir fou d’embrasser le savoir qui conduit les femmes aux excès et les hommes au désarroi.

Dans la maison de Chrysale, on sacrifie le destin des deux filles. L’amour charnel est monstrueux et on s’extasie devant la beauté des vers escamotés par l’hypocrite et pédant Trissotin…

" M’appelle Mohamed Ali " du 11 au 22 novembre – du lundi au samedi à 20h, le dimanche à 15h 30.

Texte de Dieudonné Niangouna, mise en scène Jean Hamado Tiemtoré.

Dimanche 15 novembre, rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

Victorieux puis déchu, Mohamed Ali reconquiert son titre grâce à la ferveur collective qu’il a insufflée.

Qu’en est-il des artistes africains qui, parcourant le monde, sont eux aussi les ambassadeurs d’un continent toujours mis au défi ?

"Un fils de notre temps " Du 25 novembre au 11 décembre – du lundi au samedi à 20h 30, le dimanche à 16h.

D’après le roman de Ödon von Horvàrth, mise en scène de Jean Bellorini.

Dimanche 6 décembre, rencontre de l’équipe artistique avec le public à l’issue de la représentation.

Tantôt membres d’un chœur, tantôt jeu de miroirs qui démultiplient les facettes du jeune soldat, quatre comédiens, diseurs, musiciens, bricoleurs de sons et d’images poétiques se partagent le monologue intérieur d’un fils de son époque qui, d’idéal en désillusions, tente de s’évaluer dans le regard des autres.

Dans le cadre de la programmation "Et moi alors ?" Théâtre et danse, à partir de 8 ans.

"Des châteaux en Espagne " samedi 5 décembre à 16h

De Philippe Dorin, mise en scène et scénographie Sylviane Fortuny –Compagnie Pour ainsi dire.

Au jardin et à la cour, deux groupes de jeunes gens s’observent.

Au centre de la scène, un homme et un petit garçon sont seuls, à découvert.

Avec la complicité de la danse et de la musique, le spectacle laisse aux langues française et espagnole, le soin de s’accorder entre elles pour favoriser une rencontre.

Africolor et Guidimakha Danka – Festival de musique, 27ème édition. Samedi 12 décembre.

Africolor a tissé un lien privilégié avec le Mali depuis sa première édition en 1989, au Théâtre Gérard Philipe, consacrée au Noël Mandingue.

Après la guerre de 2012 à 2013, Africolor et l’association Guidimakha Danka ont décidé de s’investir encore plus fortement.

Kayes DG invite Diaba Camara – Djénéba et Fousco invitent Lala Sacko Bako Dagnon.

"Jachère " (Théâtre /création) du 7 au 23 janvier – Du lundi au samedi à 20h, le dimanche à 16h 30.

Conception et mise en scène Jean-Yves Ruf.

Dimanche 17 janvier, rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

Après "Chaux vive" et "Silures", "Jachère" est le troisième volet de la "trilogie des bars".

Le bar est un îlot où s’extraire momentanément du courant des soucis et des obligations de la vie quotidienne.

Le débit de boissons abrite des hommes qui végètent parmi les rites, les rêveries et les mythes ressassés que ne réveillent que le désir ou les imprécations des femmes.

" Impasse des anges " du 7 au 23 janvier (Théâtre /Création) du lundi au samedi à 20h 30, dimanche à 16h.

Texte et mise en scène Alain Gautré.

Samedi 16 janvier à 22h, concert "en écho" sur le parvis du théâtre.

Dimanche 17 janvier, rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

Dan "Impasse des anges", Alain Gautré, par ailleurs marionnettiste et clown, met en scène des corps qui portent le sexe comme un masque.

L’humour, par décalage, amplifie l’impact grinçant des dialogues. Sans ce spectacle, seul le plateau sera nu.

"Quand j’étais Charles " du 29 janvier au 14 février – du lundi au samedi à 20h 30, le dimanche à 16h.

Texte et mise en scène Fabrice Melquiot.

Jeudi 14 janvier à 20h 30, projection du film " Tirez sur le pianiste " de François Truffaut au cinéma l4ecran de Saint-Denis.

Dimanche 7 février, rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

Pour Charles, il n’existe qu’un seul Charles, le grand Charles. Tous les vendredis, à l’Attitude Club d’Avallon, ce technico-commercial en machines agricoles participe à un Karaoké et interprète les chansons de son idole.

" Roberto Zucco " du 29 janvier au 20 février - Du lundi au samedi à 20h, le dimanche à 15h 30

Texte de Bernard-Marie Koltès, mise en scène Richard Brunel.

Dimanche 7 février : rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

Dimanche 14 février discussion avec Anne-Laure Benharrosh responsable d’ateliers philosophiques pour enfants et adultes.

Ni monstre, ni héros, le Roberto de Richard Brunel est un homme qui, tout à coup, déraille sans qu’on sache pourquoi, un révélateur de béances et de failles chez tous ceux qu’il rencontre.

Dans le cadre de la programmation "Et moi, alors ?", Danse, dès 4 ans :

"Vassilissa " Mercredi 3 février à 15h et samedi 6 février à 16h

Conception Frédérike Unger et Jérôme Ferron.

Avec musiques et vidéos venues des steppes et de la toundra, ce solo chorégraphique s’inspire d’un conte populaire russe.

Le voyage initiatique de l’orpheline Vassilissa révèle la lumière qu’un enfant peut apporter au cours des choses.

" Le ciel des ours " Théâtre d’ombres – Dès 3 ans.

D’après l’œuvre de Dolf Verroen et Wolf Erlbrush, mise en scène et décor Fabrizio Montecchi

Mercredi 10 février à 15h et samedi 13 février à 16h.

Samedi 13 février : atelier "Derrière le rideau" à l’issue de la représentation.

Tout en ombres et en mouvements, le Teatro Gioco vita suit les ours petits et grands dans leurs épreuves.

Donner la vie, se consoler de la mort, les immenses questions font parfois croire que seul le ciel peut fournir les réponses.

" J’arrive" marionnettes et théâtre d’ombres – dès 5ans.

De Jean Cagnard, mise en scène Delphine Lamand –Théâtre des deux mains.

Samedi 20 février à 16h

Dimanche 21 février à 15h, balade-atelier en famille au musée d’art et d’histoire de Saint-Denis.

Quand le ventre d’une femme s’arrondit, que dire de l’enfant qui s’annonce ? D’où arrive-t-il ? Qui l’attend ? Et lui qu’attend-il ?

"Eichmann à Jérusalem " ou "Les hommes normaux ne savent pas que tout est possible" du 9 mars au 1er avril – du lundi au samedi à 20h, le dimanche à 15h 30

Théâtre Majâz de Lauren Houda Hussein, mise en scène Ido Shaked.

Jeudi 17 mars à 20h, concert "en écho"

Dimanche 20 mars rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

Dimanche 27 mars, rencontre avec Anne-Laure Benharrosh responsable d’ateliers de philosophie.

Alors que le seul nom d’Eichmann provoque l’angoisse et la sidération, la cage de verre où il se tient paraît vide.

Eichmann puisqu’il est remplaçable n’est personne en particulier…

" Tempête sous un crâne" du 11 mars au 10 avril. Vendredi à 19h30, samedi à 18h 30 et Dimanche à 15h

D’après Victor Hugo –Adaptation Jean Bellorini et Camille de le Guillonnière

Mise en scène Jean Bellorini.

Dimanche 20 mars rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

Dimanche 22 mars à 20h : Ciné-concert au TGP "Les misérables" d’Henri Frescourt

Dimanche 27 mars à partir de 12h 30 brunch de Pâques au restaurant du théâtre.

Reprise de " Tempête sous un crâne ". Jean Bellorini et sa troupe retrouvent les mots d’Hugo pour en faire entendre le souffle bien vivant.

Dans le cadre de la programmation "Et moi alors ?" Dès 9 ans.

" Les Misérables" mercredi 6 avril à 15h et samedi 9 avril à 16h

Un spectacle de et avec Karine Birgé et Marie Delhaye, mise en scène Agnès Limbos (Compagnie Karyatides)

En écho à " Tempête sous un crâne " présenté en même temps aux plus grands, cette adaptation des " Misérables " propose au jeune public de suivre la parcours de Jean Valjean, Javert, Fantine, Cosette et Gavroche.

Passant par le théâtre d’objets, avec des bouts de ficelle, la compagnie Karyatide donne un tour visuel et poétique à l’épopée de Victor Hugo.

" Venavi ou pourquoi m a sœur ne va pas bien " Théâtre d’objets / dès 7 ans. Mercredi 11 mai à 15h et samedi 14 mai à 16h.

Texte de Rodrigue Norman, mise en scène Olivier Letellier –Théâtre du Phare.

Samedi 14 mai, Atelier "derrière le rideau" à l’issue de la représentation.

A la petite Akouélé on a raconté qu’Akouété, son frère jumeau était parti chercher du bois. A l’orée de la forêt, comme au bord de vie, elle attend son retour pour pouvoir grandir avec lui.

Des objets scéniques mobiles se font personnages. Un comédien prête corps et voix à Akouété depuis le royaume des morts.

"La Troupe éphémère " un projet avec de jeunes amateurs. Jeudi 12 et vendredi 13 mai à 20h.

Direction artistique Jean Bellorini.

"La troupe éphémère n’est ni un cours, ni un atelier. Elle réunira des jeunes de quinze à vingt ans qui disposent ou pas d’une expérience théâtrale, qui auront comme objectif un désir commun de découverte et de partage dans la création d’un spectacle associant Théâtre et musique.

Réunion d’information : mardi 29 septembre – Début des répétitions : samedi 10 octobre à 14h

Puis chaque samedi de 14 à 18h (sauf vacances scolaires) et une semaine de répétition avant les représentations.

Renseignements : Delphine Bradier 01 48 13 70 01 – d.bradier@theatregerardphilipe.com

Dans le cadre de la programmation "Et moi alors ?" Ciné-spectacle dès 6 ans. Samedi 28 mai et dimanche 29 mai.

"Hansel et Gretel " d’après le conte de Jacob et Wilhelm Grimm.

Samedi 28 mai : Atelier "Derrière le rideau" à l’issue de l représentation.

Adaptation, réalisation et mise en scène Samuel Hercule et Méthilde Weyergans / Compagnie La Cordonnerie.

Le poétique et musical ciné-spectacle conserve l’onirisme des Frères Grimm mais mène sorcière et magicien à la question actuelle : n’est-ce pas aussi cruel d’abandonner les vieux ?

Théâtre Gérard Philipe Centre dramatique national de Saint-Denis, 59 boulevard Jules-Guesde 93 207 Saint-Denis cedex.

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) 01 48 13 70 00

www.theatregerardphilipe.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Unwanted »
    L’auteur, chanteuse et chorégraphe de nationalité britannique, Dorothée Munyaneza, est originaire du Rwanda. Marquée par plusieurs films et documentaires sur le génocide rwandais et le viol des femmes... Lire la suite (23 octobre)
  • « La putain du dessus » Une pièce d’Antonis Tsipianitis
    « La putain du dessus » d’Antonis Tsipianitis, une pièce qui connaît un très grand succès en Grèce, retrace le destin d’une femme née dans une petite ville industrielle du nord-ouest du pays. Jeune,... Lire la suite (21 octobre)
  • « Pièce en plastique »
    Dans cette pièce écrite en 2015, Marius von Mayenburg met en scène une famille, bien installée socialement, dont il excelle à montrer les rêves avortés, les contradictions, les frustrations et le mal... Lire la suite (20 octobre)
  • « Le poète aveugle »
    Jan Lauwers appartient à une génération d’artistes reconnus dans toute l’Europe, qui réinvente une écriture où se mêlent théâtre, musique, installation et danse. C’est la première fois qu’il est invité à La... Lire la suite (20 octobre)
  • « Haskell Junction »
    C’est à l’occasion d’un voyage au Canada, où il découvre la ville de Stanstead installée sur la frontière canado-étasunienne que Renaud Cojo a l’idée de cette pièce. À l’heure où des migrants poussés par... Lire la suite (19 octobre)