Actualité solidarités internationales

Turquie

Le SNES-FSU dénonce la politique de répression et les atteintes aux libertés publiques que continue à exercer le gouvernement Erdogan, notamment à l’égard des intellectuel-les, journalistes, syndicalistes, personnalités publiques et personnes LGBT. Ils et elles sont poursuivi-es et parfois condamné-es à de la prison ferme pour avoir exprimé des critiques envers le président. Il demande la libération immédiate de la secrétaire générale de DISK, confédération affiliée à la CES et à la CSI, emprisonnée parce qu’elle aurait prononcé des insultes envers Erdogan.

Le SNES-FSU dénonce également la situation faite aux réfugié-es et l’exploitation de jeunes enfants contraints de travailler pour aider leur famille.

Texte adopté à la CA nationale des 21 et 22 juin 2016

Autres articles de la rubrique Actualité solidarités internationales