Un projet brutal et injuste

Une décote toujours plus pénalisante !

Le report de l’âge d’une retraite sans décote tel qu’il est prévu dans le projet de réforme soumis au Parlement entrainerait dans la plupart des cas une nouvelle baisse des pensions, allant jusqu’à 15%.

Comprendre

Consultez le tableau présentant les paramètres applicables au calcul de la pension selon la date de naissance, élaboré par le SNES à partir des documents gouvernementaux.

Deux exemples

1. Un fonctionnaire né le 1er septembre 1952, recruté à 26 ans verrait du fait du projet de loi sa pension baisser de 5% à 60 ans et 8 mois, âge projeté de son droit à la retraite.

2. Un fonctionnaire né le 1er septembre 1958, recruté à 27 ans le 1er septembre 1989. Ou recruté à 23 ans mais ayant pris 6 années de congé parental pour des enfants nés avant 2004 (deux ans de bonification et 6 années d’interruption).
Il verrait sa pension diminuée de 14,3% à 62 ans du fait du relèvement de l’âge d’une retraite sans décote.

Des preuves ? Les paramètres applicables à ces situations et les résultats des calculs de pension peuvent être consultés dans le fichier joint "une décote encore plus pénalisante".

Autres articles de la rubrique Un projet brutal et injuste