Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Danielle Tillon (France)

"Une nouvelle ère glaciaire " Sortie en salles le 24 février

David et Eric sont frères. Ensemble ils tiennent un snack bar à proximité d’une plage du Nord. Pendant l’été, "Le Ranch" offre en même temps que le bar et sa terrasse, d’autres possibilités touristiques : un camping, des promenades à cheval, un poney-club et des concerts. Mais passée la saison des vacances, l’établissement et ses alentours redeviennent déserts. David s’apprête à retourner à Cherbourg alors qu’Eric a un projet qu’il préfère tenir secret.
Une nuit, alors que "Le ranch" organise un dernier concert, Eric disparaît. Au bout de quelques semaines d’attente, David décide de partir à la recherche de son frère. Il met le cap vers la Roumanie où l’aîné est peut-être allé livrer une voiture…
Danielle Tillon situe son récit près d’une petit village de basse Normandie et cela saute aux yeux qu’elle connaît bien la région, l’endroit qui, hors saison, déserté par les touristes, est rendu à la grisaille de ses paysages et au désœuvrement.

La première partie de "Une nouvelle ère glaciaire" est très réussie. Elle l’est dans la façon de filmer les paysages et les personnages que la fin de l’été laisse désemparés. Les deux frères sont très proches l’un de l’autre mais il est de bon ton de taire tout sentiment et de s’en tenir à des échanges réduits à quelques bribes de dialogues qui touchent à l’essentiel, aux rangements du matériel, aux activités liée à la clôture de la saison. Il y a dans les échanges entre les deux frères, une justesse qui dérange. A entendre les phrases brèves qu’ils échangent à peine audibles, sans le secours du moindre regard échangé, on a presque le sentiment de commettre une indiscrétion, de pénétrer par effraction dans l’intimité de ces deux hommes, dans la confidentialité d’un rituel fragile, dans un périmètre privé. Bouclette, la monitrice du poney-club, une bonne fille un peu rugueuse est le troisième larron épisodique. Elle et les deux frères se connaissent depuis longtemps, peut-être depuis toujours mais elle n’a jamais su trancher et marquer se préférence amoureuse. Une fois de plus ils vont se quitter mais sur quelle interrogation ?
La seconde partie du film survient après une longue ellipse. David est arrivé en Roumanie après de longues marches éprouvantes. Il est blessé. Il a été recueilli par un couple âgé qui l’entoure d’attentions. Mais sa présence dans le village ne semble pas être du goût de tous. Elle importune d’évidence un groupe de jeunes gens agressifs et violents. Une jeune fille apparaît dans le récit. Elle est française, en transit pour quelque temps dans le village. Elle en sait sans doute plus qu’elle ne dit. Elle va aider David à lever le voile sur l’histoire d’Eric mais on devine très vite qu’on n’en saura guère plus et au lieu d’une réponse, le film dérive vers un fantastique qui vient en totale rupture avec la première partie. Et le malaise persiste avec la course éperdue d’un chien, loin, à la poursuite de qui ?
Le film de Danielle Tillon garde une partie de ses secrets. C’est une belle œuvre d’atmosphère, un film avec des fulgurances, de la demi teinte, qui filme comme rarement les ciels bas des plages du Nord.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Leçon de classes »
    Bratislava 1983. Au moment où le communisme s’achève. Maria Drazdechova, enseignante et membre du Parti, manipule sans états d’âme élèves et parents, pour tirer des bénéfices personnels de son pouvoir... Lire la suite (23 octobre)
  • "Corps et âme"
    Maria est la nouvelle responsable-qualité recrutée par une entreprise d’abattage de bêtes dont Endre est le directeur financier. Lorsque Maria, personnage inhibé et solitaire, voit apparaître en... Lire la suite (22 octobre)
  • « Brooklyn Yiddish »
    Menashé habite et travaille dans le quartier juif ultra orthodoxe de Brooklyn. Modeste employé dans une épicerie, il a du mal à joindre les deux bouts. Cependant, après la mort de sa femme, il... Lire la suite (22 octobre)
  • « Mémoires d’un condamné »
    Jules Durand, docker-charbonnier au port du Havre et syndicaliste modéré, est condamné à mort en novembre 1910 pour un crime qu’il n’a pas commis. « Le Dreyfus des ouvriers » sera innocenté par la cour... Lire la suite (21 octobre)
  • « Tous les rêves du monde »
    Pamela est une jeune fille portugaise de la deuxième génération. Elle vit en France et elle est parfaitement intégrée à la société française. Cependant, très attachée à sa famille restée fidèle à la... Lire la suite (20 octobre)