Actualités

Académie de Lille,

Velleité de mutualiser les poste de CPE en cité scolaire Encore plus d’autonomie pour les chefs d’établissement !

Une proposition refusée unanimement par les organisations syndicales réunies en groupe de travail. Le SNES-FSU dénonce un contournement des règles d’affectation et une volonté revendiquée de donner plus d’autonomie aux chefs d’établissement en matière de définition locale des moyens et des missions !

De la section académique du SNES-FSU de Lille
POSTE de CPE dans l’académie de Lille : Mutualisation inacceptable des moyens en cité scolaire.
Les CPE .... et bientôt les enseignants comme le réclame le SNPDEN-UNSA (syndicat majoritaire des personnels de direction) ?

La DOS nous a réunis ce jour, non pas pour étudier les moyens en poste de CPE pour la prochaine rentrée, non pas pour étudier l’outil qu’elle utilise pour cela, mais pour proposer de laisser dans le cadre de l’autonomie des chefs d’établissement la répartition des missions entre les CPE. Comment ? par le biais de la mutualisation des postes de CPE au sein des cités scolaires, en réaffectant tous les CPE sur le RNE du lycée !"
Cette proposition concernerait 107 postes sur les 769 que compte l’académie et impacterait plus largement le suivi des élèves tout en dégradant considérablement les conditions d’exercice des CPE et en remettant en cause leurs dispositions statutaires.
Si l’administration, pour calmer la colère des collègues, ne nous annonce aucun redéploiement cette année, et alors que nous avions obtenu une meilleure visibilité de l’affichage des postes (postes logés et postes en service partagé), cette mesure constituerait des redéploiements déguisés, par contournement des règles d’affectation. Pour les collègues déjà en poste qui refuseraient cet état de fait, des mesures de carte scolaire pourraient être envisagées, bloquant ainsi le mouvement.

Nous nous sommes très fermement opposés à ce projet qui a suscité une unité syndicale des représentants des personnels d’enseignement et d’éducation. (Action et démocratie, CFE-CGC,SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNALC) Ce projet vise à confier au sein des cités scolaires l’affectation des personnels et des moyens au chef d’établissement. Il en résultera nécessairement des déplacements forcés, des CPE qui seront affectés sur un ensemble d’établissements rendant le suivi des élèves très difficile et non plus celui obtenu dans le cadre du mouvement intra académique.

Rappelons que la répartition des moyens de CPE relève de la compétence du Comité Technique Académique via un barème, que nous contestons mais qui a le mérite de traiter tous les établissements sur les mêmes critères. Cette mutualisation aurait pour conséquence un transfert de compétence en offrant la répartition des moyens aux chefs d’établissement, niant ainsi l’existence des instances paritaires et du dialogue social. De plus, cela génèrerait des inégalités sur l’ensemble du territoire puisque les établissements ne seront plus considérés de la même façon qu’ils soient en cité scolaire ou non.
Après avoir semé la zizanie et instauré la concurrence au sein des équipes d’enseignement dans le cadre de la réforme des collèges en misant sur l’autonomie, l’Administration fait de même au sein des équipes d’éducation en prévoyant de renvoyer au chef d’établissement la possibilité de gérer l’affectation voire la mise en oeuvre des missions des CPE.
Le SNPDEN-UNSA en a d’ailleurs profité pour réclamer la mutalisation des moyens des personnels enseignants !

Autres articles de la rubrique Actualités

  • Vigilant ou vigile
    En cette fin d’été dans le contexte de tension post attentats, la conférence de presse commune entre les ministères de l’intérieur et de l’éducation a scellé une nouvelle pression sécuritaire. Les... Lire la suite (23 septembre)
  • La ministre écrit aux CPE
    C’est en date du 30 août que le SNES-FSU a reçu réponse à son adresse faite à la ministre lors de la 3ème rencontre nationale CPE du 24 mai à Paris. C’est Bernard Lejeune, chef de cabinet de la ministre... Lire la suite (6 septembre)
  • Probable reprise des créations de postes de CPE en 2017
    Etat des lieux des emplois de CPE, évaluation des besoins en création de postes, moyens de remplacement, temps de travail, concours externe, Pass education et volontaires du service civique ont... Lire la suite (20 juillet)
  • Le Conseil de la vie collégienne
    Promis depuis longtemps, le ministère publiera sans doute le décret cet été. Il était temps ! Les établissements qui n’ont pas expérimenté ce conseil devront y réfléchir dès la rentrée afin d’entériner... Lire la suite (30 juin)
  • Les nouvelles casquettes des représentants élèves au CA
    La démocratie lycéenne a été un des thèmes du CSE (1) du 9 juin. Un projet de décret sur les modalités de désignation des représentants des élèves au conseil d’administration et au conseil de discipline des... Lire la suite (23 juin)