Autour du Jazz

« Volons », Schwab/Soro Pigeon, vole !

L’art du duo est compliqué. Il faut pouvoir s’affirmer tout en écoutant l’autre sans répit. La moindre faille et c’est l’atterrissage forcé dans des conditions difficiles avec le risque de l’écrasement. Lorsque « ça » plane, c’est la réussite. Il arrive que l’auditeur, le troisième nécessaire dans ce couple dont l’écoute fait vivre une fois encore la musique, en vitesse de croisière décroche ou se plonge dans d’autres univers. Pour lutter contre la somnolence qui gagne le voyageur de tout transport aérien, le duo est obligé de s’engager au-delà de ses propres forces.

Jazz : Volons

« Volons » est le credo de cet album du duo composé de Julien Soro, saxophoniste alto – cet instrument de cirque dont le jazz a fait un instrument de l’élite – et Raphaël Schwab, contrebassiste. Dépassons les catégories, allons voir là bas, plus haut si ne se profile pas le Bird en train de musarder ou d’autres musiques tout aussi vénérables ou jeunes de manière à construire un autre monde, une autre manière d’entendre.

La comédie musicale rencontre le tango qui se marie avec la valse, sans oublier les autres musiques araboandalouses et celles dites contemporaines. Le jazz sublime toutes ces facettes pour cette musique qui veut tournoyer dans l’air d’un temps trop souvent barbare pour apporter un brin de fantaisie et d’ouverture vers les autres.

Répondons à l’appel : volons !

Nicolas Béniès.

« Volons », Schwab/Soro, Neu Klang, rens. www.neuklangrecords.de

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • « Golan, Al Joulan »
    Un groupe qui prend comme nom « Golan » ou « Al Joulan » en arabe fait clairement référence à ces populations syriennes et druzes habitant sur le plateau pour affirmer, quelle que soit l’intention de... Lire la suite (30 novembre)
  • « Regards de Breizh »
    Deux compositeurs ou metteurs en images se partagent cet album qui se veut tout autant une ode à la Bretagne, terre de naissance, et au jazz, à l’enfance disparue et à la musique de demain sinon... Lire la suite (30 novembre)
  • « Eisler explosion »
    Das Kapital est, normalement, un trio. Daniel Erdmann aux saxophones, Hasse Poulsen à la guitare et Edward Perraud à la batterie explosive, construisent une musique qui sait parler de mémoires, la... Lire la suite (29 novembre)
  • « Freedom, Now ! »
    Un groupe qui s’appelle « Free Human Zoo » et qui se permet de pratiquer l’oxymore : un zoo en liberté, est-ce un zoo ? Est-on en liberté dans un zoo ? ne peut pas être fondamentalement mauvais ou... Lire la suite (29 novembre)
  • « Almot Wala Almazala »
    La Syrie est sous les bombes. Encore et encore… L’opposition démocratique a fait sienne ce slogan, la mort plutôt que l’humiliation, « Almot Wala Almazala » dans l’original et qui sert de titre à cet... Lire la suite (28 novembre)