Actualité théâtrale

au Théâtre de la Cité Internationale

"Week-end international à la Cité" Les 24, 25 et 26 juin 2011

Comme à chaque début d’été, le Théâtre de la Cité propose, durant tout un week-end, une programmation éclectique qui mêle danse, théâtre, performance, musique et arts plastiques.
Le choix d’expériences inédites, volontairement "touche à tout" est là pour remettre à plat les conventions de la scène classique et amener le spectateur à être autre chose qu’un consommateur passif et lui faire vivre de nouvelles aventures de perception et des métamorphoses imprévues.
C’est dans cet esprit que le spectateur verra tout au long du week-end, se succéder :
> une Installation à activer "Clédiat et Petit Pierre"
vendredi 24 à 19h et le samedi 25 à 16h et 19h30 (entrée libre)
> une performance interactive de Yan Duyvendak dont le sujet de prédilection sont les images et les icônes de notre société de consommation.
Samedi 25 à 17h30 et 21h. Dimanche 26 à 15h et 17h30 (5€)
> "Madre", une performance de Massimo Furlan, artiste en résidence au Théâtre de la Cité, qui explore la figure de la mère par le récit et par la performance. Les spectateurs se déplaceront d’une Maison à l’autre pour rencontrer des étudiants de différentes nationalités et cultures.
Vendredi 24 à 18 et 19h30 et Samedi 25 à 16h et 19h30 (5 €)
> Arts visuels et vidéo seront les supports de "Glassbox" par les Acteurs autonomes qui ont utilisé la Cité internationale universitaire de Paris comme matériau de leurs créations.
Vendredi 24 à partir de 18h et samedi 25 à partir de 19h30 (entrée libre)
> Grand Magasin présentera leur spectacle "Les Rois du suspense" de Pascal Murtin et François Hiffler. Pour eux, les rois du suspense sont ceux qui disent tout d’avance, vendent la mèche, donnent les clés, dévoilent la fin, ceux qui ne savent pas tenir leur langue…
Samedi 25 à 18h 30 et dimanche 26 à 19h (5 €)
> la performance "Evaporated Landscapes", de Mette Ingvartsen. Une artiste qui crée un monde artificiel exposé à la dissolution, l’évaporation, la transformation. Ses matériaux : la mousse, les bulles, l’écume…
Vendredi 24 à 18h30 et 20h et Samedi 25 à 17h30 et 21h (5€)
> Vanilton Lakka présente à son tour une performance : "Le corps est-il un médium de la danse ?". S’intéressant à la fois aux médias et au langage de la danse, ce chorégraphe fait du corps un outil de communication au même titre qu’un ordinateur ou un téléphone…
Vendredi 24 à 18h et 20h et samedi 25 à 16h et 20h (5€)
> la performance interactive que propose Graeme Miller, "Track", tient le spectateur couché sur une plate-forme vers un voyage continu et hypnotique. Paysages, arbres et ciel défilent comme dans un long travelling…
Vendredi 24 de 18h à 21h, samedi 25 de 16h à 21h30 et dimanche 26 de 15h à 18h30 (toutes les 10 minutes) (entrée libre)
> après les saisissantes mises en scène du répertoire élaborées aux Laboratoires d’Aubervilliers, reprises au Théâtre de la Bastille, le metteur en scène Gwenaël Morin offre sa version de l’album "Closer" de Joy Division, groupe mythique de la New Wave anglaise des années 70/80.
Vendredi 24 à 21h30 et samedi 25 à 22h30 (5€)

© Cristina Kochmann

> Quelles relations entretenons-nous avec notre environnement ? Le chorégraphe belge Benjamin Vandewalle et le plasticien Erki De Vries suggèrent au spectateur d’éprouver lui-même la question.
Samedi 25 à 16h, 17h30, 19h30 et 21h et dimanche 26 à 15h, 16h30 et 17h30 (5€)
> Studio Bis est le nom de code de deux jeunes artistes français qui explorent les territoires liés à l’espace public et institutionnel et pratiquent un art pauvre de la proximité.
Le carton, matière éphémère, manipulable et biodégradable, est son matériau privilégié…

Théâtre de la Cité Internationale
17 Bd Jourdan 75014 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 43 13 50 50
www.theatredelacité.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La putain du dessus » Une pièce d’Antonis Tsipianitis
    « La putain du dessus » d’Antonis Tsipianitis, une pièce qui connaît un très grand succès en Grèce, retrace le destin d’une femme née dans une petite ville industrielle du nord-ouest du pays. Jeune,... Lire la suite (21 octobre)
  • « Pièce en plastique »
    Dans cette pièce écrite en 2015, Marius von Mayenburg met en scène une famille, bien installée socialement, dont il excelle à montrer les rêves avortés, les contradictions, les frustrations et le mal... Lire la suite (20 octobre)
  • « Le poète aveugle »
    Jan Lauwers appartient à une génération d’artistes reconnus dans toute l’Europe, qui réinvente une écriture où se mêlent théâtre, musique, installation et danse. C’est la première fois qu’il est invité à La... Lire la suite (20 octobre)
  • « Haskell Junction »
    C’est à l’occasion d’un voyage au Canada, où il découvre la ville de Stanstead installée sur la frontière canado-étasunienne que Renaud Cojo a l’idée de cette pièce. À l’heure où des migrants poussés par... Lire la suite (19 octobre)
  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)