Actualité théâtrale

au Nouveau Théâtre de Montreuil, saison 2008-2009

Ouvert en Janvier 2008, le nouveau Théâtre de Montreuil va entamer sa première vraie saison avec une programmation que Gilberte Tsaï définit comme "riche, voyageuse et pourtant en phase avec nos expériences, notre monde si malmené…"
L’équipe continuera son travail en direction de la ville et de ses habitants : Théâtre à domicile, interventions impromptues dans les classes, stages autour des créations…
Les liens seront encore plus resserrés avec les partenaires du réseau culturel et citoyen de la ville, notamment avec l’Ecole Nationale de Musique et de Danse, le cinéma Le Méliès, la Maison Populaire et la bibliothèque Robert Desnos.

La saison commence avec Le Roland librement inspirée de La Chanson de Roland écrite et mise en scène par Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre. Le héros central est bien Roland de Roncevaux mais cette version tient plus de la BD que de la page de livre d’histoire. Ce sont les gravures de Gustave Doré qui ont conduit Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre à engager ce travail. Jusqu’au 17 octobre.
Le spectacle Le Roland sera assorti d’un atelier d’écriture du 8 au 12 octobre, qui aura pour titre : Moyen Age et Monde contemporain. Une rencontre-débat ayant pour thème : "Le Monde médiéval et l’Entreprise aujourd’hui" aura lieu le 14 octobre.
Concert dans le bar du théâtre après chaque représentation du 7 au 17 octobre.
The Corporation, documentaire de J.Abbott et Marc Achbar, sera simultanément projeté au cinéma Le Méliés.

"S’agite et se pavane" d’Ingmar Bergman sera mis en scène par Célie Pauthe. Dans un hôpital psychiatrique, un vieil homme rencontre la mort sous le masque d’un clown. Il entame avec elle un duel avec l’aide d’une troupe de comédiens aléatoires. Le jeu les conduit jusqu’à Granas, village ou Bergman a passé une partie de son enfance. Du 14 au 21 novembre et du 11 au 20 décembre.
Autour de cette création se tiendra "Le Festival du Cinéma Itinérant" dans Montreuil, un Atelier Musique en partenariat avec le Conservatoire de la ville, avec un stage Musique/Piano le samedi 13 décembre, et le 20 novembre une Rencontre-Débat intitulée : L’indécision du genre entre le Théâtre et le Cinéma chez Ingmar Bergman.

De la danse pour tout public à partir de cinq ans : "Les rêves de Karabine Klaxon". Une chorégraphie de Carolyn Carlson. On y raconte l’aventure d’une petite fille projetée dans un univers peuplé d’animaux fantasmatiques… Du 27 novembre au 2 décembre.

Le Concert Africolor qui aura lieu le 7 décembre marquera le rapprochement entre deux musiciens : Danyel Waro, le Réunionnais et Jean-Claude Acquaviva, le Corse. L’un chante l’amour de son île, la colère face aux abus du passé et aux inégalités du présent. L’autre tient la langue Corse au cœur de ses chants.

Le Pinocchio, écrit et mis en scène par Joël Pommerat, s’adresse à un public jeune à partir de 8 ans. De tableau en tableau, plus somptueusement fantasmagoriques les uns que les autres, Joël Pommerat nous fait aimer ce pantin auquel un vieil homme donne vie. Du 17 au 23 janvier.

Le CDN poursuit sa collaboration avec la ville de Montreuil et ses lieux de culture. C’est ainsi que deux spectacles se donneront pour un soir à La Maison populaire. Il s’agit de "De deux points de vue", un spectacle de danse de Michèle Noiret le 3 février et de "Kiwi", texte et mise en scène de Daniel Danis, le 10 février.

"Montaigne" est un spectacle qui a été conçu d’après les Essais de Montaigne par Thierry Roisin qui en assure aussi la mise en scène. Natif du Sud-Ouest, Thierry Roisin a connu, enfant, le château de Montaigne. Plus tard, au collège, il a étudié Les essais. Adulte, devenu metteur en scène, son intérêt pour Montaigne n’a pas faibli. Du 15 janvier au 6 février.
Autour de cette création, deux manifestations : un stage Scénographie sur le thème "Peinture du Moi avec objets" le 31 janvier et une Rencontre-débat sur le thème de la mort le 29 janvier.

"Vassa 1910" est un spectacle conçu d’après Vassa Geleznova de Maxime Gorki. Mise en scène de Gilberte Tsaï. La version la plus jouée de Vassa Gelznova est celle qu’écrivit Gorki en 1936, peu avant sa mort. Celle que propose Gilberte Tsaï est celle qu’il écrivit en 1910, à Capri, alors qu’il était en exil. Du 19 mars au 10 avril.
Autour de la création de Vassa 1910 auront lieu des petites formes dans les établissements scolaires et des soirées russes en appartement. Un stage Costumes aura lieu le 28 mars. Une rencontre-débat sera proposée autour du spectacle le 2 avril. Ainsi qu’une manifestation au Cinéma Le Méliès intitulée : Une pièce = un film.

Un bonimenteur de foire, Liliom rencontre Julie, une femme de chambre qui se retrouve complètement envoûtée par le voyou charmeur. C’est le point de départ du spectacle suivant : Liliom ou la vie et la mort d’un vaurien de Ferenc Molnàr que mettra en scène Frédéric Bélier Garcia. Du 5 au 18 mai.
Autour de cette création : un stage Son le 16 mai, une Rencontre-débat sur le thème "La fête foraine : entre réel et imaginaire" le 14 mai et une projection de Liliom de Fritz Lang au cinéma Le Méliès.

Seront accueillies les Rencontres Chorégraphiques internationales de Saint-Denis du 27 au 29 mai. Elles sont, pour les artistes, un espace de confrontations et de complicités, de partage d’une réflexion sur les écritures et les esthétiques. Elles auront lieu dans différents théâtres du département de la Seine Saint Denis et réuniront quinze à vingt œuvres de chorégraphes français et étrangers.

Dernier spectacle pour jeune public et tous publics Le marin d’eau douce, texte et mise en scène de Joël Jouanneau. Parce qu’il s’ennuie chez lui l’enfant s’évade en rêverie. Il va devenir un corsaire, affrontant monstres et tempêtes mais aussi rencontrer une amie qui le comprendra. Du 2 au 6 juin.
Dernière manifestation, la présentation du travail des élèves de l’Ecole professionnelle supérieure d’Art dramatique de Lille dirigée par Stuart Seide. La pièce présentée sera "Quel est l’enfoiré qui a commencé le premier ?" de Devan Dukoviski. Mise en scène de Stuart Seide. Du 27 au 29 mai

Les petites conférences dont le succès va grandissant et qui s’adressent au enfants à partir de dix ans, ont commencé le 27 septembre avec "Etre reporter, qu’est-ce que ça veut dire" par Florence Aubenas grand reporter. Il y aura ensuite "Pourquoi et comment faire un poème ?" par Michel Deguy le 22 novembre, "La beauté" par Jean-Luc Nancy le 10 janvier, "C’est quoi la mode ?" par Marie-José Mondzain le 7 février, ou "l’extraordinaire diversité des êtres vivants" par Jean-Christophe Bailly le 4 avril, "Un chef au féminin ou la cuisine sans frontière par Rougui Dia" le 18 octobre…
Le Nouveau théâtre de Montreuil encadrera des ateliers de pratique artistique pour les classes élémentaires autour de trois spectacles : Les rêves de Karabine Klaxon, Pinocchio et Le marin d’eau douce. Les élèves des collèges et Lycées pourront sur demande, visiter le théâtre, rencontrer les metteurs en scène, assister à des répétitions ou construire un projet autour des costumes ou d’une scénographie (contacter le service des relations publiques au 01 48 70 48 99).
Francis Dubois

Nouveau théâtre de Montreuil
10, place Jean-Jaurès 93 100 Montreuil.
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 48 70 48 90
www.nouveau-theatre-montreuil.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La putain du dessus » Une pièce d’Antonis Tsipianitis
    « La putain du dessus » d’Antonis Tsipianitis, une pièce qui connaît un très grand succès en Grèce, retrace le destin d’une femme née dans une petite ville industrielle du nord-ouest du pays. Jeune,... Lire la suite (21 octobre)
  • « Pièce en plastique »
    Dans cette pièce écrite en 2015, Marius von Mayenburg met en scène une famille, bien installée socialement, dont il excelle à montrer les rêves avortés, les contradictions, les frustrations et le mal... Lire la suite (20 octobre)
  • « Le poète aveugle »
    Jan Lauwers appartient à une génération d’artistes reconnus dans toute l’Europe, qui réinvente une écriture où se mêlent théâtre, musique, installation et danse. C’est la première fois qu’il est invité à La... Lire la suite (20 octobre)
  • « Haskell Junction »
    C’est à l’occasion d’un voyage au Canada, où il découvre la ville de Stanstead installée sur la frontière canado-étasunienne que Renaud Cojo a l’idée de cette pièce. À l’heure où des migrants poussés par... Lire la suite (19 octobre)
  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)