Enquêtes et études

observatoire de l’agrégation de philosophie

Données statistiques et historiques sur les auteurs inscrits au programme de l’écrit de l’agrégation de
philosophie (3ème épreuve) depuis 1960
. 27 auteurs sont concernés, ainsi que trois « écoles »
(épicurisme, stoïcisme et atomisme antique).

Classement par fréquence d’apparition selon un double critère. Le premier chiffre correspond à « l’après 68 ». C’est lui qui
détermine notre classement sur une période de 47 années. Au passage, on remarquera que Nietzsche fait son entrée dès 1970 dans le club très fermé des auteurs de l’agrégation (Edgar Faure, ministre de l’éducation de l’époque, n’est peut-être pas étranger à ce choix...). Quant à Marx, il faudra attendre 2015. Le second chiffre correspond à l’ensemble de la
période observée à ce jour (56 sessions), en attendant de remonter jusqu’à l’après-guerre. Suivent dans les parenthèses, les années des sessions concernées par
les auteurs :

  1. Platon : 12 / 16 (61-62, 67-68, 73-74, 81-82, 87-88, 95-96, 2001-2002, 2009, 2015).
  2. Aristote : 11/14 (60, 65-66, 71-72, 77-78, 85-86, 97-98, 2004, 2008, 2010).
  3. Kant et Nietzsche. Kant : 9/11 (64-65, 74-75, 82-83, 90-91, 96-97, 2011). Nietzsche : 9/9 (70-71, 76-77, 88-89, 98-99, 2007).
  4. Hegel et Leibniz. Hegel : 8/9 (68-69, 80-81, 86-87, 92-93, 2005). Leibniz : 8/10 (62-63, 70-71, 78-79, 94-95, 2002-2003).
  5. Descartes, les stoïciens, Spinoza et Plotin. Descartes : 7/9 (60-61, 76-77, 88-89, 2000-2001, 2014). Les stoïciens : 7/9 (63-64, 69-70, 79-80, 89-90, 2007). Spinoza : 7/7 ( 72-73, 84-85, 98-99, 2006). Plotin : 7/7 ( 83-84, 91-92, 99-2000, 2012).
  6. Rousseau et l’épicurisme. Rousseau : 5/8 (60, 66-67, 84-85, 92-93, 2012). L’épicurisme : 5/7 (63-64, 75-76, 93-94, 2003).
  7. Hobbes ( 82-83, 2013), Pascal (80-81, 2008), Hume (72-73, 2009), Bergson (90-91, 2013) : 3/3.
  8. Malebranche (86-87), Berkeley (96-97), Fichte (2000-2001), Schopenhauer (78-79), Husserl (94-95), Russel (2003-2003), Bachelard (74-75) : 2/2.
  9. L’atomisme antique (2014), Cicéron (2011), St Augustin (2005), Locke (2004), Heidegger (2006), Wittgenstein (2010), Marx (2015) : 1/1.

Concernant l’oral, notre observation ne porte que sur les textes allemands :

– parmi les auteurs déjà concernés par l’écrit, on retrouve : Kant (19 fois), Hegel (12), Fichte (11),
Schopenhauer (10), Husserl (9), Heidegger (8), Marx (5), Nietzsche (4)

– mais aussi, Fredge (4), Schelling (4), Brentano (2), Freud (2), Novalis (2), Schiller (2), ainsi
que Dilthey(1), Weber (1), Clausewitz (1), etc.

Cette enquête avait comme souci initial, de repérer quelques "grands absents". Or, comme chacun peut le constater, la liste est encore longue...

Pour le groupe philo, Jean-François Dejours.

Post-scriptum : les B.O. qui sont à la source de cette enquête ont été consultés dans les archives du SNES et du CRDP de Lille, que nous remercions pour la compétence et la disponibilité de son personnel. Enfin, un merci tout particulier à Lucien Sève à qui nous devons l’idée même de cette enquête. . A cet égard, nous signalons la sortie du tome III ("la philosophie" ?) de la série "penser avec Marx aujourd’hui", du même auteur (La Dispute 2014).

Autres articles de la rubrique Enquêtes et études