Actualités

Communiqué AED la situation des étudiants étrangers

Le SNES-FSU a toujours été attaché au statut d’étudiant-surveillant et à la justice sociale.
La rentrée est l’occasion de nouveaux recrutements et de nombreuses équipes éducatives ont été confrontées à la situation injuste faite aux étudiants étrangers.

Le code du travail (R5221-26 modifié par décret 2016-1456) n’autorise les étudiants étrangers à travailler que dans la « limite d’une durée annuelle de travail égale à 964h », soit 60 % d’un ETP. La situation est pire pour les étudiants algériens seulement « autorisés à travailler dans la limite d’un mi-temps annuel » (décret 2002-1500).
Ainsi, un étudiant étranger AED ne peut disposer pour vivre de plus de 700€ par mois. En France, le seuil de pauvreté est fixé aux alentours de 850€.
La réussite universitaire ne peut s’envisager qu’avec des conditions d’existence dignes. Le SNES dénonce le sort de ces jeunes étudiants maintenus dans une logique de paupérisation.
Fidèle à son engagement de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale dans laquelle peuvent se trouver ces collègues, le SNES-FSU rappelle l’urgence de mesures permettant à tous les étudiants de poursuivre leurs formations avec un niveau de vie décent.

Mathilde LAGACHE

Autres articles de la rubrique Actualités

  • De bonnes nouvelles pour aborder l’automne !
    Point sur le Supplément familial de traitementLire la suite (Octobre 2017)
  • Suppression des contrats aidés
    La suppression de 23 000 emplois en contrats aidés désorganise le fonctionnement du service public d’éducation. Dans la plupart des académies, des établissements se mobilisent pour obtenir les moyens... Lire la suite (Octobre 2017)
  • Etudiants salariés : Nouvelle disposition fiscale !
    Au 1er janvier 2017, entre en vigueur une mesure d’abattement fiscal, afin de soutenir les étudiants salariés. Si au premier janvier de l’année en cours, une personne âgée de moins de 26 ans, qui... Lire la suite (Février 2017)
  • Primes REP et REP +
    Toujours rien en vue pour les AEd et les AESH ! En période de crise économique profonde, le coût de la vie pour les petits salaires se fait de plus en plus lourd. C’est pourquoi, lors de la... Lire la suite (Décembre 2016)
  • La pré-rentrée
    Le dernier jour de contrat de l’année est souvent synonyme de première journée à 100% avant l’arrivée des élèves. Or, trop souvent il est demandé aux Aed que les heures travaillées supplémentaires soient... Lire la suite (Août 2016)