Actualité théâtrale

Jusqu’au 29 octobre au Lucernaire

"0lga ma vache"

C’est un Roland Dubillard versant poético-mélancolique, mais toujours fan de situations absurdes, qui nous est proposé ici. Il nous conte, avec un humour dérangeant, la rencontre improbable et la naissance d’une passion entre le narrateur et une vache. Tout y est, du trouble des débuts de la passion, jusqu’à la rupture inévitable. Au travers de cette farce invraisemblable, Dubillard soulève des questions très humaines sur l’amour et le rapport à l’autre. Quand nous aimons, n’avons nous pas tendance à fantasmer au-delà du raisonnable sur l’autre, à lui prêter les sentiments que nous éprouvons, à l’entendre nous dire ce que nous voulons entendre et sommes-nous prêts à entendre sa différence ?
Pour adapter cette nouvelle de Dubillard, qu’il met en scène et joue aussi, Patrick Coulais a imaginé de lui associer la musique d’Erik Satie. On retrouve chez ce compositeur un mélange d’humour et de fantaisie en même temps qu’une rigueur parfois grave qui correspondent bien au propos de Dubillard. La voix de Patrick Coulais et le violon de Jean Leber se répondent chargées des questions et du désarroi du narrateur et nous entraînent dans un univers insolite et original.
Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 19h
Le Lucernaire
53 rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 45 44 57 34

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « À deux heures du matin »
    Pourquoi cet homme n’a-t-il pas allumé son téléphone portable depuis trois jours, pourquoi a-t-il effacé son compte facebook pour le rouvrir peu après sous un autre nom, pourquoi n’a-t-il pas pris... Lire la suite (17 septembre)
  • « Danser à la Lughnasa »
    Un jeune homme se souvient de l’été 1936 dans la maison familiale isolée en Irlande où il vivait avec sa mère et ses quatre tantes. Michaël s’en souvient car il y eut cet été là le retour de son oncle,... Lire la suite (16 septembre)
  • « Les naufragés » suivi de « La fin de l’homme rouge »
    Après Ressusciter les morts , Emmanuel Meirieu s’attache à nouveau à adapter deux livres témoignages, Les naufragés, avec les clochards de Paris de Patrick Declerck et La fin de l’homme rouge de... Lire la suite (16 septembre)
  • Théâtre 14
    Les nouveaux directeurs du théâtre 14, Mathieu Touzé et Édouard Chapot, proposent aux abonnés et aux curieux, pendant la durée des travaux au théâtre qui vont durer jusqu’au 20 janvier, UN PARCOURS... Lire la suite (13 septembre)
  • « Tempête en juin »
    Ce sont les deux parties de Suite française que Virginie Lemoine et Stéphane Laporte ont adapté et mis en scène (Virginie Lemoine seule pour la seconde partie) dans ces deux spectacles. Irène... Lire la suite (13 septembre)