ACTIONS ACTUALITÉS

GROUPE DES 9

19 12 2018 releve de decision

Relevé de décisions du Groupe des neuf le 19 décembre 2018

Les 9 organisations de retraité-e-s se sont réunies le mercredi 19 décembre 2018, de 9 h 30 à 12 h, dans les locaux de la FGR-FP. Toutes les organisations étaient présentes.

Le point a été fait sur les mesures gouvernementales annoncées par le Président de la République le 10 décembre : le compte n’y est pas du tout, et le Président de la République ne change pas sa politique au bénéfice des plus riches. Un bilan a été tiré des mobilisations des personnes retraitées dans la période, particulièrement le 18 décembre, et notamment le rassemblement devant le Ministère des Finances à Bercy (entre 4 000 et 5 000 personnes rassemblées autour de deux « sapins de Noël » pour symboliser les cadeaux de Macron aux plus riches et ses « cadeaux » » aux retraités et retraitées). Gérald Darmanin, ministre des Comptes Publics, n’a donné aucune suite à notre demande de rencontre : il est manifeste que ce gouvernement n’est pas du tout à l’écoute des organisations syndicales et que ses propos sur le dialogue social ne sont que de l’affichage. Les 9 organisations ont été unanimes pour dire qu’il fallait continuer ensemble de porter les revendications des personnes retraitées et de leur donner l’occasion d’exprimer leur colère et leur exaspération.

Ci-dessous, les propositions d’actions à développer dans tous les départements au cours des prochaines semaines.

Cadeaux aux pieds des sapins des municipalités
« Reprenez vos cadeaux ! Rendez-nous notre pouvoir d’achat ».

Au lendemain des fêtes de Noël, une coutume s’est installée en France et dans le monde : la revente des cadeaux. En début d’année 2019, dans les départements, le Groupe des neuf invitera les personnes retraitées à rendre ses « cadeaux » à Emmanuel Macron (confection d’un joli paquet « CSG + 25 % », « gel des pensions », « APL -5 € », « Augmentation de l’énergie », etc.) et à exiger qu’il nous rende notre pouvoir d’achat en récupérant les cadeaux aux plus riches (suppression de l’ISF, flat tax, exit tax, etc.). Ces paquets seront déposés au pied de l’arbre de Noël de la commune ou à défaut devant les permanences des députés de LREM.

Ces initiatives seront annoncées par un tract local reprenant les nombreuses atteintes au pouvoir d’achat des retraité-e-s et leurs revendications. Elles seront annoncées à la presse locale quelques jours avant le jour du « retour à l’envoyeur ». Une affiche nationale sera réalisée en reprenant une photo du 18 avec les deux arbres de Noël, celui des riches et celui de la majorité de la population. La CGT envoie un devis pour cette affiche.

Mails au Président, aux député-e-s, aux journaux y compris les journaux gratuits.

Chaque retraité sera incité par tract local à faire part de sa difficulté de vivre, de sa baisse de pension. Les courriers électroniques seront à envoyer au Président de la République (https://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/) et aux député-e-s de la majorité parlementaire du département (celles et ceux qui ont voté les mesures qui nous tombent dessus).

Lettre de demande de rencontre au Président du COR, avec copie à l’ensemble des membres du COR.

Il s’agit de faire part de notre fort attachement à la pension de réversion, sur laquelle le COR doit émettre un rapport le 23 janvier.

Rendez-vous réguliers de présence des retraité-e-s

Il s’agit d’étendre cette initiative déjà réalisée par les militantes et les militants du groupe des 9 dans plusieurs villes, assurer une présence régulière d’informations à la population de la situation des personnes retraitées. Il peut être décidé de se retrouver chaque même jour de la semaine à un même endroit, et en changeant à chaque fois le thème abordé dans le tract, ou de changer de lieu à chaque fois.

Relancer les réunions publiques dans une salle municipale

Nous avons constaté que les gilets jaunes ont souvent pu trouver des lieux de rencontre et d’échange. C’est un élément important de construction collective. Par ces rencontres publiques dans les départements, il s’agit de répondre au besoin d’expression des personnes, de les aider à se rencontrer, à discuter, à réfléchir ensemble à des solutions sur le mieux vivre dans la société : pouvoir d’achat, transports gratuits, commerces et services publics de proximité, etc. La meilleure solution pourrait être de solliciter la municipalité pour pouvoir disposer d’une salle permettant ces rencontres et échanges dans un lieu « neutre ».

Présence sur les réseaux sociaux

Ils représentent un outil d’informations et de mobilisations dont nous devons nous emparer. La CGT étudie la possibilité de créer un compte Facebook « Retraitées et retraités en colère ».

Mobilisation nationale le jeudi 31 janvier 2019

La grande attente des retraité-e-s demande une action rapidement. La fin janvier vient au moment du prélèvement à la source qui fera apparaître une baisse apparente de la pension. Elle se situe avant d’éventuelles actions interprofessionnelles confédérales début février et avant les vacances scolaires. Elle reste bien loin de l’action européenne des retraités à l’appel de la FERPA, prévue début avril ou début mai. Les équipes militantes dans les départements sont invitées à faire du jeudi 31 janvier 2019 une nouvelle grande journée de mobilisation des personnes retraitées. L’idée est d’organiser des manifestations ou des rassemblements dans un maximum de villes afin de multiplier le nombre de manifestantes et de manifestants et d’en informer à l’avance les six organisations qui ont appelé de leur côté au 18 octobre, à savoir UNSA, Association Nationale des retraités Agricoles de France (ANRAF) et les 4 du « pôle des retraité-e-s de la fonction publique » : Association nationale des Retraités de la Poste et France Télécom (ANR-PTT), Union nationale des retraités de la Police (UNRP), Union nationale du personnel en retraite de la Gendarmerie (UNPRG), Fédération nationale des Officiers mariniers (FNOM).

Rencontre avec M. Le Gendre, Président du groupe LREM à l’Assemblée Nationale, le 24 janvier.

Après plusieurs demandes sans réponse, nous venons d’obtenir une date de rencontre avec le président du groupe LREM de l’Assemblée Nationale. Nous avons aussi une rencontre au Sénat (Eliane Assassi groupe communiste, républicain, citoyen et écologiste) le 15 après-midi, la CGT relance tous les autres groupes parlementaires.

Communiqué de presse

Didier Hotte propose un communiqué de bilan du 18 et d’annonce des prochaines mobilisations.

Prochaine réunion des 9 organisations, le 11 janvier 2019 à 9 h 30 à la FSU.

Autres articles de la rubrique ACTIONS ACTUALITÉS

  • 8 OCTOBRE 2019 TRACT ACTION
    Pour l’augmentation des pensions, tous en action le 8 octobre ! « Le pouvoir d’achat des retraités en chute libre depuis 25 ans » ! C’est l’instance officielle Conseil d’Orientation des... Lire la suite (13 septembre)
  • QUESTIONNAIRE MEMBRES CDCA
    Projet de questionnaire aux membres siégeant dans les CDCA (CGT, FO, CFTC, CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, UNRPA-Ensemble & solidaires) Les CDCA ont été invités à compléter leur rapport en ligne... Lire la suite (9 septembre)
  • 06 09 19 CR REUNION GROUPE DES 9
    Relevé de décisions de la réunion du Groupe des neuf le 6 septembre 2019 Préparation du 8 octobre Envoi d’un courrier à tous les présidents des groupes parlementaires sur nos revendications par... Lire la suite (9 septembre)
  • LETTRE A MME LA MINISTRE BUZIN
    LE GROUPE DES 9 S’ADRESSE A LA MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉLire la suite (5 juillet)
  • 1/7/19 CR REUNION GROUPE DES 9
    REUNION du GROUPE des 9 du 1er Juillet 2019 Locaux de la FSU - Les Lilas Présents : Marylène Cahouet (FSU), Jacqueline Valli (CFTC), Nelly di Giovanni (UNRPA), Joël Chenet (FSU), Jean Pierre... Lire la suite (3 juillet)