Actualité musicale, chanson...

à l’Européen – Paris 17e – du vendredi au dimanche 1-2-3 mai 2015

"3 jours pour chanson libre" "Premier mai, jour Ferré !", ’’Libres chants’’ et "L’espoir têtu ! le Trio Utgé-Royo"

Dans le contexte préoccupant de cette année 2015 qui, sur fond de désenchantements et de creusement des inégalités sociales, commença par de sinistres assassinats se réclamant d’intégrismes religieux moyenâgeux, puis confirma une inquiétante progression de l’extrême-droite avec de nouveaux succès électoraux en France, après des années de banalisation de ses idées, des poussées dans d’autres pays européens, et une opération réussie de camouflage de l’ombre du fascisme derrière les nouveaux visages de la ’’bête immonde’’... puis, sous couvert de lutte contre le terrorisme, un nouveau projet de loi sécuritaire, après tous ceux des années Sarkozy -non abrogés- ayant développé une société de surveillance, qui pourrait donner une base légale à l’espionnage de masse de tous les citoyens, de même nature que ce qu’avait révélé le "lanceur d’alertes" Snowden des pratiques de son pays, qui en d’autres temps aurait fait manifester des millions de personnes avec le soutien du parti actuellement au pouvoir...
la 8ème édition du " Premier mai, jour Ferré ! " ne pouvait pas être indifférente aux nuages noirs qui s’accumulent à l’horizon et menacent nos libertés (déjà lourdement affectées au plan économique, en particulier pour ce qui est de la liberté de création avec la récession affectant les politiques culturelles). Aussi, comme l’indique le texte de présentation :
culture/chanson
« la 8e édition déroulera sur les planches de l’Européen ses artistes et leurs chants dans une atmosphère sociale et politique étrange et inquiétante : spasmes mystiques avec mise à mort, crispations populaires avec tentation électorale du pire, spectacle médiatique des guerres et des haines… Léo Ferré, le vieux lion, aurait eu, une fois encore, de la matière à rugissements ; nous penserons à lui » avec, à 19h (après la manif. du vendredi 1er mai, accueil à partir de 17h30) :
Angélique Ionatos, Nicolas Reggiani, Tony Hymas, Léo Nissim, Marilou Nezeys, Romain Lemire, Natasha Bezriche, Sara Veyron, Nathalie Solence, Claude Gaisne...
Et la présence fraternelle, et renouvelée de Marie-Christine Diaz-Ferré.

Cette saine mobilisation artistique se prolongera les deux jours suivants par deux autres initiatives importantes :
→ " Libres chants ", samedi 2 mai à 19h (accueil dès 17h30) contre la vague obscurantiste et mortifère, en hommage aux artistes et journalistes assassinés « La scène du vieux théâtre en rond de la place de Clichy résonnera de sourires, de liberté d’expression chantée, avec belles paroles et douces musiques, tout de même ! », avec notamment :
Véronique Pestel, Michel Bühler, Les Chanteurs livreurs, Nathalie Miravette, Éric Frasiak, Bernard Joyet, Pierre Margot, Léo Nissim, Annick Roux, M. Poli & Sève...

→ " L’espoir têtu ! le Trio Utgé-Royo " - www.utgeroyo.com -, dimanche 3 mai à 18h (accueil dès 17h).
culture/chanson
Une occasion de retrouver ceux dont nous avons déjà vanté la qualité créative et expressive à plusieurs reprises avec « Les chants universels de Serge [1], Léo [2] et Jean My [3]… Trois compagnons de route croisent leurs histoires et mêlent leurs racines d’exils, leurs mots et leurs notes, leurs souvenirs et leurs influences latines, hispaniques, orientales… Leurs inspirations aux accents et aux rythmes jazz ou blues, latinos ou classiques, contemporains ou traditionnels… culture/chanson Des musiques simples et riches, mélodieuses et orchestrées pour mieux servir le verbe, souligner les mots et partager leurs révoltes, leurs sourires, leur amour de la vie et des humains et humaines, autant que leurs espoirs têtus, envers et contre tout... » Avec en première partie, Marie Baraton, artiste invitée.

Un projet ambitieux avec une programmation de qualité répartie sur 3 journées, témoignant de la mobilisation de nombreux artistes, dont il faut contribuer à la réussite.
Philippe Laville

A l’Européen - 3 rue Biot – 75017 (à côté de la place Clichy)
Réservations : 01 43 52 20 40 - 06 12 25 52 85 ou par edito.hudin@wanadoo.fr
[Prix : 25€ (Pass 2 jours = 45€ ; 3 jours = 60€) ; tarifs réduits = 18€ ; 30€ ; 44€ ; et 12 – 20 – 30€ pour chômeurs, étudiants – 26 ans]
culture/chanson

Notes

[1Serge Utgé-Royo, auteur, compositeur, chanteur, comédien français, castillan et catalan, fils d’exilés, gamin flamenco de la Révolution espagnole, auquel les tendres et sales gosses de son enfance parisienne criaient : « Espagnol à la noix de coco, fous l’camp, retourne chez Franco ! » Tandis que les petits copains d’Ibérie, retrouvés l’espace d’un été, lui lançaient : « Fanfaron ! » (“C’est le nom qu’on donnait aux touristes qui de France venaient à millions...”)

[2Léo Nissim, compositeur, pianiste, classique ou multiple, inclassable, tant ses origines sépharades, qui s’étendent des ruines du Pyrée aux légendes de l’Alhambra, lui ont construit, sous le ciel de Nice, puis de Paris, un univers pluriel, simple et complexe à la fois...

[3Jean My Truong, compositeur, batteur, fou de jazz, ouvert à tous les univers rythmiques, né quelque part entre Périgord et Vietnam, trouve à Paris la joie de vivre et cultive avec ceux qui l’entourent la douceur et la sérénité de la sagesse orientale...

Autres articles de la rubrique Actualité musicale, chanson...

  • « L’affaire Moussorgsky »
    Lorsqu’il était enfant, Alain Pierre, fondateur du septet de jazz Les 5000 doigts du Docteur K et directeur musical de ce spectacle, avait dans sa chambre un tourne-disque et des disques. Il en... Lire la suite (25 septembre)
  • La longue mémoire...
    "Le soir, je délivrais des mots de ma mémoire Que j’avais embarqués sur un grand crayon gris ; Ils respiraient encore la fureur de l’histoire Et, sur mon papier blanc ils se sont assoupis..." Sous... Lire la suite (4 mars)
  • L’intégrale Serizier
    Si vous avez manqué en janvier 2018, cet hommage à Jacques Serizier, présenté alors chez nos amis du regretté Théâtre de la Vieille Grille, ou si vous souhaitez retrouver cette présentation... Lire la suite (17 janvier)
  • « Jeanne Plante est chafouin »
    Jeanne Plante écrit paroles et musiques de ses chansons et les chante. Elle est aussi comédienne et s’est illustrée en 2016 dans un spectacle pour enfants Farces et attrapes , qui tourne encore en... Lire la suite (Décembre 2018)
  • « Bohème, notre jeunesse »
    La version française de La Bohème de Puccini est très liée à l’Opéra Comique. En 1898, moins de deux ans après sa création en italien à Turin, elle y fut représentée dans une version française approuvée... Lire la suite (Juillet 2018)