Que se passe-t-il en cas de démission ?

Que se passe-t-il en cas de démission ?

La lettre de démission, le cas échéant, doit être adressée au recteur au moins un mois avant la date d’effet prévue. L’arrêté ministériel confirmant votre décision, est irrévocable.
Les lauréats des concours de recrutement ne signent plus d’engagement quinquennal, par conséquent ils n’ont rien à rembourser en cas de démission.
En cas de licenciement ou de démission, rien ne vous empêche de vous représenter aux concours de recrutement, ni de les réussir et d’être finalement validé !