Actualité théâtrale

au Lucernaire, jusqu’au 9 octobre

"5 clés" texte et mise en scène de Jean-Paul Wenzel

Jean-Paul Wenzel, qui fut formé à l’Ecole Nationale du TNS dans les années 60, devint avec Olivier Perrier en 1985 le co fondateur du CDN Les Fédérés à Montluçon. Il travailla au théâtre avec Peter Brook, Michel Raskine ou Michel Didym, au cinéma avec René Allio ou Ali Kaurismaki. En 1974, sa pièce engagée "Loin d’Agondange" fait date. Il en écrivit et en créa par la suite une douzaine d’autres. Avec Jean-Louis Hourdin, compagnon de route, il fonde et conduit de 1976 à 2003, les Rencontres Théâtrales d’Hérisson.
En ce début de saison, il propose sur le plateau de la salle "Paradis" du Lucernaire un spectacle de son cru constitué de quatre courtes pièces. En littérature, on pourrait appeler cela des nouvelles, et au cinéma des courts métrages. Environ vingt minutes chacune, sans lien apparent les unes avec les autres mais qui pourraient représenter les étapes marquantes d’une vie : la première rencontre amoureuse sous la forme d’un prévisible fiasco, le face à face de deux femmes seules, l’une au milieu de sa vie dont elle tire un triste bilan, l’autre jeune et déjà déchirée, les retrouvailles bien des années plus tard, sur les lieux de leur bonheur passé, de deux amants vieillissants et pour finir la brève rencontre d’une guerrier et d’une jeune femme autour de qui rôde la mort.
Dans un décor minimaliste et qui ne cherche pas à faire illusion, Jean-Paul Wenzel règle une sorte de chorégraphie théâtrale à deux personnages pour chaque tableau, où il mêle à la candeur ou à la mélancolie de certaines situations, l’humour ou l’espièglerie.
Le spectateur doit savoir qu’il n’a à attendre des textes de Wenzel ou de sa mise en scène en demi teinte, aucun rebondissement dramatique. Ce sont juste, mis bout à bout, des moments de la vie dans ce qu’elle a de drôle, d’émouvant ou de pathétique.
Quatre comédiens, Jean-Paul Wenzel en tête, servent magnifiquement ces quatre textes qu’on aurait crus indépendants les uns des autres mais qui, au bout du compte, constituent un moment de théâtre cohérent.
Francis Dubois

Le Lucernaire - Centre National d’Art et d’essai
53 rue Notre Dame des Champs, 75006 Paris
www.lucernaire.fr
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 45 44 57 34

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • "Motobécane"
    "Motobécane" est repris du 3 novembre au 30 décembre (sauf les 24 et 25 décembre) Novembre : les dimanches à 17h30 et les lundis à 19h Décembre : lundis et mardis à 19h, mercredis à 21h15,... Lire la suite (16 novembre)
  • « Waynak »
    Les plus vieux d’entre nous avaient rêvé d’un monde sans guerre. Pourtant elle était toujours là, mais plus loin. Et puis maintenant elle n’est plus loin, juste de l’autre côté de la Méditerranée. Les... Lire la suite (16 novembre)
  • « Une des dernières soirées de carnaval »
    Goldoni écrit cette pièce alors qu’il s’est décidé à quitter Venise, sa ville qu’il aime tant et qui l’a tant inspiré. Il est lassé de la guerre d’usure que mènent ceux qui, à la suite du Comte Gozzi,... Lire la suite (11 novembre)
  • « Une bête ordinaire »
    Elle a sept ans et demi, des seins comme des clémentines et l’impression qu’une bête sauvage lui crève le ventre. Elle a fait du garage à vélo de l’école sa cabane et y invite des petits garçons à toucher... Lire la suite (8 novembre)
  • « Le présent qui déborde »
    Après Ithaque , Christiane Jatahy continue à voyager dans l’Odyssée pour y trouver ce que ce poème vieux de 3000 ans nous dit du monde où nous vivons. Nous avions été peu convaincus par Ithaque où... Lire la suite (7 novembre)