Année 2016-2017

95 - Lycée Camille Claudel de Vauréal (Versailles)

Après avoir été reçus le 7 mars à la DSDEN, les personnels ont présenté une motion au CA le 25 avril – laquelle a obtenu le soutien des élèves et des parents – puis ils ont fait signer une pétition papier et en ligne à compter du 13 mai. Devant l’absence de réponse de la DSDEN, les personnels ont décidé de pour-suivre l’action.

Le vendredi 19 mai 2017, les personnels du lycée Camille Claudel de Vauréal se sont mobilisés pour dénoncer une DGH (Dotation globale horaire) insuffisante. L’Inspection académique accorde 46 heures supplémentaires par rapport à l’année dernière. Mais dans le même temps, le lycée accueillera 97 élèves de plus. Le compte n’y est donc pas ! D’autant que l’établissement perdra 1,5 poste d’enseignant l’année prochaine[...].

Pour faire face à cet afflux d’élèves, les enseignants réclament 26h de plus. Elles sont en effet indispensables pour continuer à dédoubler certaines heures de cours (mathématiques, français...) pour éviter de supprimer des heures de TP en sciences expérimentales et l’option d’EPS. Cette année nous sommes déjà confrontés à de grandes difficultés :
- un nombre croissant d’élèves n’a pas le niveau requis en fin de collège (plus de la moitié en langues, un tiers en français..., en mathématiques beaucoup ont des lacunes remontant à la classe de 6ème, voire au primaire),
- parmi les élèves les plus en difficulté, le découragement est plus marqué : certains baissent les bras dès les premières semaines de 2nde.

Soutenu par le SNES-FSU 95, le mouvement a réuni plus d’une cinquantaine d’enseignants, ce qui a eu pour effet de conduire l’Inspection académique à annoncer pour juin un ajustement de la DGH.

Vous trouverez un article sur le site du SNES Versailles (rubrique « Nouvelles du 95 ») avec la pétition et la motion des personnels. François Crevot

Autres articles de la rubrique Année 2016-2017