Actualité théâtrale

Information

A propos de "Résister, c’est exister"

Nous avons présenté la pièces "Résister, c’est exister" début janvier. Voir : « Résister c’est exister »

nous tenons à faire connaître les faits suivants :
L’affiche du très beau spectacle de François Bourcier "Résister c’est exister" qui se joue à Paris jusqu’au 19 mars puis part en tournée a été l’objet d’actes de vandalisme dans le métro, comme elles l’avaient été à Avignon cet été. Cette pièce fait vivre ceux qui, à côté des grands noms de la Résistance, ont su pendant la guerre de 1939-1945 résister et qui ont sauvé des vies ou marqué symboliquement les esprits, parfois au péril de leur vie. Sur l’affiche on voit une main écrasant une croix gammée. La main et la croix gammée ont été découpées et parfois remplacées par une affichette Egalité et réconciliation, un mouvement lié à l’agitateur antisémite Alain Soral. Décidément "Le ventre d’où a surgi la bête immonde" est toujours fécond.

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)