Actualité théâtrale

Information

A propos de "Résister, c’est exister"

Nous avons présenté la pièces "Résister, c’est exister" début janvier. Voir : « Résister c’est exister »

nous tenons à faire connaître les faits suivants :
L’affiche du très beau spectacle de François Bourcier "Résister c’est exister" qui se joue à Paris jusqu’au 19 mars puis part en tournée a été l’objet d’actes de vandalisme dans le métro, comme elles l’avaient été à Avignon cet été. Cette pièce fait vivre ceux qui, à côté des grands noms de la Résistance, ont su pendant la guerre de 1939-1945 résister et qui ont sauvé des vies ou marqué symboliquement les esprits, parfois au péril de leur vie. Sur l’affiche on voit une main écrasant une croix gammée. La main et la croix gammée ont été découpées et parfois remplacées par une affichette Egalité et réconciliation, un mouvement lié à l’agitateur antisémite Alain Soral. Décidément "Le ventre d’où a surgi la bête immonde" est toujours fécond.

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La conférence des oiseaux »
    Il y a quarante ans Jean-Claude Carrière adaptait pour Peter Brook l’un des plus célèbres contes soufi du Persan Farid Uddin Attar (1142-1220). La conférence des oiseaux raconte comment, encouragés... Lire la suite (14 février)
  • « Premier amour »
    Sami Frey reprend cette nouvelle de Samuel Beckett, écrite en 1946, qu’il avait créée il y a dix ans. On y trouve déjà l’image de ces clochards célestes que seront, dans En attendant Godot , Vladimir et... Lire la suite (7 février)
  • « Chance »
    Au secrétariat de ce cabinet d’avocats frappadingue, on ne travaille pas beaucoup, mais on chante et on danse. La secrétaire, rousse et bouclée, est très salsa, l’assistant écrit des plaidoiries en mi... Lire la suite (7 février)
  • « La Dama Boba » ou celle qu’on trouvait idiote
    Au tournant du XVIème et du XVIIème siècle, l’Angleterre avait Shakespeare et l’Espagne Lope de Vega. Son œuvre est aussi foisonnante et complexe que le fut sa vie emplie de conquêtes amoureuses. C’est... Lire la suite (5 février)
  • « Le sourire au pied de l’échelle »
    Ce portrait d’un clown à la recherche de lui-même, pris dans ses propres contradictions, Auguste célébré mais qui doute, qui fait rire mais voudrait plutôt susciter la joie, est une œuvre atypique... Lire la suite (5 février)