Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Joël et Ethan Cohen (Etats-Unis)

"A serious man" Sortie en salles le 20 janvier

Après "Burn after reading" et sa pleïade de vedettes, les frères Cohen nous propose un film déroutant, sans acteurs connus. Le prologue se déroule dans un village polonais et nous conte, en yiddish, une histoire de dibbouk. Suit l’écoute de "Somebody to love" du Jefferson Airplane dans une sorte de tunnel qui s’avère être le conduit auditif d’un des protagonistes et alors le film commence.
Dans les années 60, une petite ville du Midwest. La vie de Larry, professeur de physique, va brusquement se dérégler. Sa femme Judith veut le quitter pour épouser une de leur connaissance, son fils Dany a des problèmes avec le cannabis, son fournisseur et la discipline de l’école hébraïque qu’il fréquente, sa fille Sarah vole de l’argent dans son porte-monnaie afin de pouvoir se faire refaire le nez et son frère s’incruste dans sa maison. A cela s’ajoute un étudiant qui tente de le soudoyer pour avoir son examen et sa voisine qui le perturbe en prenant des bains de soleil entièrement nue. Et c’est avec un plaisir sadique que les frères Cohen testent sa capacité d’endurance. Chaque nouvelle positive comporte sa part négative. Le rêve américain n’existe plus et c’est un monde en pleine perte de repères qui est dépeint. La religion, si elle peut conforter n’est pas libératrice. Elle oblige à faire des choix et à les assumer. Et le dernier plan du film, s’il propose une fin ouverte, n’en est pas pour autant optimiste.
On pourra alors, se rappeler la citation qui ouvre le film "Reçois avec simplicité tout ce qu’il t’arrive".
"A serious man", s’il n’est pas un film franchement drôle, révèle quelques acteurs remarquables dont Michael Stuhlbarg qui donne au personnage de Larry des accents quasi enfantins.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Le déserteur »
    Quelque part dans le monde où la guerre fait rage. Philippe, un homme fasciné par le personnage et l’univers des films de Charlie Chaplin a fui Montréal pour un Ouest américain aussi sauvage... Lire la suite (22 août)
  • « Haut perchés »
    Une femme et quatre hommes qui se connaissent à peine se retrouvent dans un appartement au dernier étage d’un immeuble qui surplombe Paris. Ils ont en commun d’avoir tous été victimes d’un même... Lire la suite (20 août)
  • « Reza »
    Reza et Fati ont pris la décision de divorcer. La vie commune a fini par lasser Fati et Reza s’est résigné au choix de son épouse tout en caressant l’idée qu’elle reviendrait un jour ou l’autre sur une... Lire la suite (20 août)
  • « Roubaix, une lumière »
    A Roubaix, une nuit de noël. Pour le commissaire Daoud qui sillonne la ville où il a grandi, c’est la routine, voitures brûlées, altercations... Dans son service, vient d’arriver Louis Coterelle,... Lire la suite (19 août)
  • « Nuits magiques »
    Lorsqu’un producteur de films de renom est retrouvé mort au fond du Tibre, les premiers à être soupçonnés du meurtre sont les trois apprentis scénaristes qu’il avait rencontrés au cours d’un dîner et qui... Lire la suite (15 août)