Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Entre la fin et le début. Histoires noires de notre temps (3)

« A tombeau ouvert », Raul Argemi Une saga argentine, tango et milonga.

Raoul Argemi, aujourd’hui journaliste, romancier et homme de théâtre, fut, en 1975, un des acteurs de la lutte armée contre la dictature. Cette expérience sert de toile de fond à ce roman, « A tombeau ouvert ». Il raconte 40 ans d’errance, de luttes, de reniements, d’amour fou entre Buenos Aires et Barcelone. Les changements d’identité pour se faire accepter et, finalement, le retour en Argentine pour retrouver ses « complices » et partager un trésor de guerre.

polar : A tombeau ouvert

La mélancolie nappe les pages de cette histoire dans l’Histoire. Tout un pan de ces combats pour la démocratie et la révolution a été trop souvent oublié. Il faut prendre ce livre comme un torrent de mémoires, de souvenirs, comme une piqûre d’un 20e siècle qui a trop tendance à disparaître.

Un roman vrai.

Nicolas Béniès

« A tombeau ouvert », Raul Argemi, traduit par Alexandra Carrasco, Rivages/Noir

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues