Communiqués

APB : Tous les bacheliers ont droit à une affectation dans l’enseignement supérieur !

A l’issue du second tour APB, un grand nombre de candidats au baccalauréat n’a toujours pas d’affectation dans l’enseignement supérieur, y compris pour des formations ouvertes à tous (estampillées "pastilles vertes"). La situation est inacceptable pour ces milliers de jeunes, placés en situation "d’attente", ou victimes d’une affectation par défaut dans des universités n’offrant pas les parcours de formation demandés. Le tirage au sort et la multiplication des filières sélectives sont des outils gestion du manque de places ! Le baccalauréat, premier grade universitaire, doit permettre une poursuite d’étude dans l’enseignement supérieur.

Le SNES-FSU exige des mesures d’urgence pour assurer aux futurs bacheliers une affectation post-bac correspondant à leurs vœux.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Rentrée 2018 : “Alerte-Effectifs”
    La rentrée 2018 sera marquée par une forte augmentation des effectifs dans les collèges et les lycées : plus de 25000 élèves supplémentaires alors que le nombre d’enseignant-e-s stagne. Face au risque... Lire la suite (22 juin)
  • Communiqué de l’Intersyndicale
    L’intersyndicale se félicite de la forte mobilisation engagée par les Psy-ÉN et DCIO, les personnels de l’ONISEP et les personnels administratifs et techniques des CIO, contre le projet de transfert... Lire la suite (20 juin)
  • Carte Education prioritaire
    Monsieur le Ministre, Nous entrerons prochainement dans des discussions sur la future carte de l’Éducation prioritaire. Nous souhaiterions disposer le plus rapidement possible d’un calendrier... Lire la suite (7 juin)
  • Intersyndical
    À l’appel de l’intersyndicale (SNES-FSU, SE-UNSA, Sgen-CFDT, CGT Éducation, SNFOLC, Sud éducation, SNPTES), des délégations de Psy-ÉN et DCIO, des personnels administratifs en CIO, des enseignants, des... Lire la suite (7 juin)
  • Admissibilités aux concours externes du second degré : mauvais signaux
    Les premiers résultats d’admissibilité des concours du second degré de l’enseignement CAPES/T, agrégation, CPE, Psy-ÉN montrent que la crise de recrutement persiste dans certaines disciplines. En effet... Lire la suite (1er juin)