Les Chaires supérieures

CAPN du 14 novembre 2019

Accès à la HEB campagne 2019 : un taux de promus très insuffisant

Le SNES-FSU avait obtenu la déconnexion des campagnes d’accès à l’échelon spécial 2018 et 2019 afin d’augmenter le nombre de promotions possibles pour 2019. Ce sont finalement 67 promotions qui ont été prononcées -alors que le nombre initial prévu était 55. Cependant, le nombre de départs à la retraite tournant dépassant la centaine, tous les professeurs de chaires supérieures ne partiront pas à la retraite à la HEB en 2020.

Si la CAPN s’est déroulée dans une ambiance moins tendue que lors de la précédente CAPN d’accès à l’échelon spécial pour les professeurs de chaires supérieures qui s’était tenue en juin dernier (voir ici le CR de cette CAPN), il s’avère que trop peu de professeurs de chaires supérieures ont pu accéder à la HEB de manière rétroactive à compter du 1er septembre 2019. En effet, compte tenu des contraintes imposées par le ministère, seuls 67 professeurs de chaires supérieures ont pu être promus pour 1255 promouvables, soit un taux indigent de 5,3 % de promus, taux très très inférieur à celui des autres corps.

Malgré les multiples demandes du SNES-FSU de revoir ce taux à la hausse depuis plus d’un an, le ministère n’a pas souhaité répondre à notre revendication. En conséquence, suite à ces deux CAPN, de nombreux collègues partent à la retraite sans pouvoir accéder à la HEB. Cette situation est inacceptable et le SNES-FSU se battra sans relâche en demandant la transformation de cet échelon spécial en 7ème échelon du corps afin de permettre à tous les professeurs de chaires supérieures d’accéder à la HEB avant la fin de leur carrière.

Décalaration liminaire du SNES-FSU

Autres articles de la rubrique Les Chaires supérieures