Actualité théâtrale

Jusqu’au 8 avril au théâtre des Déchargeurs

« Accordéons-nous avec Mathilde Braure »

Elle est grande, blonde, arbore un collant rouge et porte fièrement son accordéon. Inspirée du cabaret, son spectacle mêle musique, chanson et théâtre dans un ensemble à la fois poétique et drôle. Elle s’amuse, se moque de tout et surtout d’elle-même. Elle interpelle le public, lui demande sa complicité et en joue avec beaucoup de talent. Elle dit « Un geste artistique est fait pour être partagé, des paroles pour être délivrées et entendues, la musique pour être ressentie. Alors Accordéons-nous ? »
Mathilde Braure nous parle de nous, d’elle aussi, du besoin de s’écouter, de partager, de rire ensemble. Ses textes sont drôles, le public la suit avec plaisir. On peut juste regretter que ses mélodies manquent un peu de diversité, mais elle a une réelle présence en scène et fait de son accordéon un véritable objet théâtral.
Micheline Rousselet

Les lundis à 21h30
Les Déchargeurs
3 rue des déchargeurs, 75001 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 42 36 00 50

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)