Autour du Jazz

Retour aux sources

« Afrotrane », JB Moundele

« Afrotrane » dit cet album du saxophoniste (ténor et soprano comme il se doit) JB Moundele et il tient ses promesses. Un mélange actuel. Coltrane et son trio historique – McCoy Tyner, Jimmy Garrison et Elvin Jones – sont la référence de tous les saxophonistes comme de la plupart des musicien-ne-s d’aujourd’hui. John Coltrane exerce une sorte de magistère. Les musiques africaines, de leur côté, représentent les soubassements des dites « musiques du monde » devenues à la mode.

Jazz : Moundele

JB Moundele et son trio, Olivier Hutman, piano, Marc Peillon, contrebassiste et Tony Rabeson batteur, évoquent, quand il le faut le trio de Coltrane et, surtout, savent répondre aux ambiances voulues par le leader. Trois compositions de John Coltrane, « Africa », « Impressions » et le très prenant « Lonnie’s Lament » permettent au quartet de s’aventurer sur des terres connues pour embarquer sans prévenir vers un ailleurs situé du côté des cultures africaines. Toutes les autres compositions – 9 au total – sont de la plume du saxophoniste.

Collage quelquefois, la fusion se réalise à certains moments qui laissent penser que de nouvelles voies pourraient exister.

Nicolas Béniès.

« Afrotrane », JB Moundele, Fatto in Casa

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz