Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Yorgos Lanthimos ( Grèce)

« Alps » Sortie en salles le 27 mars 2013

Alps est le nom d’une société secrète qui propose ses services en diverses circonstances mais plus spécialement au moment du décès d’un proche.

Alps est-elle basée sur un principe d’humanisme, est-elle une aide envers son prochain dénuée de tout intérêt quel qu’il soit ? S’agit-il d’une secte à l’affût d’individus en situation de fragilité ? Existe-t-elle pour tromper la mort ou pour tromper la vie ?

La société a un chef du nom de « Mont-Blanc », sorte d’émule de Bruce Lee auquel chaque membre doit obéissance et dont le rôle est de faire respecter les 15 règles sur lesquelles s’appuie le fonctionnement général.

Pour faire partie d’Alps, il faut avoir au moins quatorze ans, passer le test imposé par le club de gymnastique, à aucun moment ne parler de ses activités à un non-membre, être capable de composer des expressions faciales convaincantes (savoir exprimer la tristesse, le bonheur, le désespoir), avoir des connaissances de base en psychologie et sociologie etc...

Lorsqu’on se trouve face aux images de «  Alps » on est en droit de se dire que la relève de Thèo Angélopoulos n’est pas prête d’être assurée.

De ce désordre d’images et d’idées, saupoudré d’un zeste de prétention et dans tous les cas, d’une ambition artistique surdimensionnée, il résulte un « film(?) » confus, une suite de scènes de préférence obscures derrière lesquelles pourraient peut-être se cacher les signes d’un chef-d’œuvre à découvrir. Qui sait ?

Non pas dans l’immédiat, mais quand les esprits se seront assez ouverts, quand ils seront dignes d’accéder à la force d’une œuvre provisoirement hermétique.

Le film de Yorgos Lanthimos est illisible et sa construction pousse à extrapoler. Son inconsistance est telle, son contenu narratif d’un tel flou, qu’ils finissent par pousser à la curiosité.

A propos de son film, le réalisateur livre quelques conseils au futur spectateur  : "Alps" est construit de manière à se révéler très progressivement. Le mieux est de tout y découvrir par soi-même, quitte à se rendre compte de certaines choses bien après la fin de la projection.

Qu’on se le dise !

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Le photographe »
    Rafi est un modeste photographe de rue. Rien ne le préparait à sa rencontre avec Milani, une jeune fille discrète issue de la classe moyenne de Bombay, ni au fait qu’elle accepterait de le revoir le... Lire la suite (22 janvier)
  • « Merveilles à Montfermeil »
    Joëlle et Kamel sont en instance de divorce. Ils font tous les deux partie de l’équipe municipale de la nouvelle maire de Montfermeil, Emmanuelle Joly. Toute l’équipe travaille activement sur le... Lire la suite (7 janvier)
  • « Les siffleurs »
    C’est au son de « The passenger » interprété par Iggy Pop que l’inspecteur de police Cristi débarque sur l’île de Gomera afin d’apprendre le Silbo, une langue sifflée ancestrale classée au patrimoine... Lire la suite (5 janvier)
  • « Cunningham »
    « Cunningham », le film d’Alla Kovgan, suit la carrière du chorégraphe Merce Cunningham depuis ses premières années comme danseur dans le New-York d’après guerre jusqu’à la révélation et la reconnaissance... Lire la suite (Décembre 2019)
  • « Le miracle du Saint Inconnu »
    En possession de son magot, Amine fuit la police mais, sa voiture tombée en panne, il a tout juste le temps de creuser un trou et d’enterrer le sac contenant les liasses de billets au sommet d’un... Lire la suite (Décembre 2019)