Articles parus dans l’US

Amnesty International : délit de solidarité L’US MAG - Supplément au N° 776 du 17 février 2018

Martine Landry est militante d’Amnesty
International à Menton. Ses rapports
sur l’attitude de la police envers les
migrants ont embarrassé le gouvernement
et la préfecture des Alpes-Maritimes,
condamnée à plusieurs reprises pour ne
pas avoir respecté les droits des migrants.

Le préfet poursuit Martine pour passage
illégal de frontière à deux mineurs
migrants. C’est absurde, car il s’agit de
deux mineurs refoulés par la police italienne
en raison... de leur minorité.
Martine leur a fait faire les 100 mètres entre
les postes de police italien et français !
Rien d’illégal ! À tel point que son procès
a déjà été par deux fois renvoyé de janvier
à février puis au 11 avril, en raison
du manque de pièces à charge dans le
dossier du procureur !
Non, la solidarité n’est pas un délit !

Autres articles de la rubrique Articles parus dans l’US