Actualité théâtrale

Au théâtre Essaïon - Paris

« Angela for ever » jusqu’au 23 janvier 2010

Une femme, seule en scène, interprète une chanson d’amour en s’accompagnant à la harpe. Mais ce n’est pas à un récital de musique que l’on est venu assister. Sophie Bonduelle se met à parler à sa harpe, Angela, tout en la caressant et c’est un duo d’amour qui s’instaure. C’est aussi une relation de vieux couple où l’on s’exaspère parfois de toujours devoir exister avec l’autre. Tout en jouant, et avec quel talent, Sophie la harpiste reproche à sa harpe d’occuper trop de place. Que n’a-telle choisi une flûte ! Elle l’insulte parfois, lui rappelle qui est le maître. Mais que d’amour aussi. C’est par elle qu’elle a rencontré son amoureux, le flûtiste, et c’est sa harpe qu’elle a préférée, quand il a fallu choisir entre lui et elle, parce qu’il n’y avait pas de place pour les deux.
Sur un texte écrit par Michèle Ressi, Sophie la harpiste joue de son instrument, lui parle et nous conte des moments de sa vie où Angela impose sa présence. Mais il arrive qu’Angela à son tour se rebelle, soit jalouse, fasse grève. Cela devient d’autant plus drôle que Sophie Bonduelle est dotée d’un humour fin, occupe bien l’espace (réduit !) que lui laisse sa harpe, chante et sait faire vivre une galerie de personnages, pour certains hauts en couleurs. Le choix des morceaux interprétés, Mozart, Haendel et Bach en particulier, participe au plaisir et la Moldau devient au fil de l’histoire, la chanson titre d’ « Angela for ever ».
Micheline Rousselet

Théâtre Essaïon / salle Cabaret
6 rue Pierre au lard
75 004 Paris
les mercredis et jeudis du 4 au 26 novembre 2009 à 20h
du mercredi au samedi du 2 décembre 2009 au 23 janvier 2010 à 20h.
Réservations (partenariat Réduc’snes = tarifs réduits sur présentation de la carte Snes mais sur réservation impérative) : 01 42 78 46 42
www.essaïon.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La mégère apprivoisée »
    Un jeune homme Lucentio arrive à Padoue avec son valet, aperçoit une jeune fille fort jolie et en tombe amoureux. Mais le père de Bianca a décidé qu’elle ne pourrait se marier que lorsqu’un mari se... Lire la suite (24 janvier)
  • « Dom Juan ou le festin de pierre »
    Une adaptation du mythe de Don Juan et du texte de Molière d’une originalité et d’une force qui éveillent la réflexion et l’émotion. Même si Don Juan est un séducteur habile, il est loin de n’être que... Lire la suite (23 janvier)
  • « Comparution immédiate II : une loterie nationale ? »
    Plusieurs pièces se sont attachées ces derniers mois au spectacle des prétoires. Ce qui s’y passe ressemble souvent à du théâtre, les prévenus comme les avocats, le procureur et les juges se mettant en... Lire la suite (21 janvier)
  • « Le reste vous le connaissez par le cinéma »
    Présentée en juillet dernier au festival d’Avignon, cette version contemporaine des Phéniciennes d’Euripide, écrite par l’auteur britannique Martin Crimp et mise en scène par Daniel Jeanneteau, est... Lire la suite (20 janvier)
  • « Une histoire d’amour »
    Justine sort d’une histoire d’amour avec un garçon et tombe amoureuse de Katia, un amour brûlant. Justine veut un enfant, Katia trop blessée par la vie est très réticente. L’enthousiasme de Justine... Lire la suite (19 janvier)