Actualité théâtrale

Au théâtre Essaïon - Paris

« Angela for ever » jusqu’au 23 janvier 2010

Une femme, seule en scène, interprète une chanson d’amour en s’accompagnant à la harpe. Mais ce n’est pas à un récital de musique que l’on est venu assister. Sophie Bonduelle se met à parler à sa harpe, Angela, tout en la caressant et c’est un duo d’amour qui s’instaure. C’est aussi une relation de vieux couple où l’on s’exaspère parfois de toujours devoir exister avec l’autre. Tout en jouant, et avec quel talent, Sophie la harpiste reproche à sa harpe d’occuper trop de place. Que n’a-telle choisi une flûte ! Elle l’insulte parfois, lui rappelle qui est le maître. Mais que d’amour aussi. C’est par elle qu’elle a rencontré son amoureux, le flûtiste, et c’est sa harpe qu’elle a préférée, quand il a fallu choisir entre lui et elle, parce qu’il n’y avait pas de place pour les deux.
Sur un texte écrit par Michèle Ressi, Sophie la harpiste joue de son instrument, lui parle et nous conte des moments de sa vie où Angela impose sa présence. Mais il arrive qu’Angela à son tour se rebelle, soit jalouse, fasse grève. Cela devient d’autant plus drôle que Sophie Bonduelle est dotée d’un humour fin, occupe bien l’espace (réduit !) que lui laisse sa harpe, chante et sait faire vivre une galerie de personnages, pour certains hauts en couleurs. Le choix des morceaux interprétés, Mozart, Haendel et Bach en particulier, participe au plaisir et la Moldau devient au fil de l’histoire, la chanson titre d’ « Angela for ever ».
Micheline Rousselet

Théâtre Essaïon / salle Cabaret
6 rue Pierre au lard
75 004 Paris
les mercredis et jeudis du 4 au 26 novembre 2009 à 20h
du mercredi au samedi du 2 décembre 2009 au 23 janvier 2010 à 20h.
Réservations (partenariat Réduc’snes = tarifs réduits sur présentation de la carte Snes mais sur réservation impérative) : 01 42 78 46 42
www.essaïon.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La 7è vie de Patti Smith »
    Dans la banlieue de Marseille en 1976, une jeune adolescente au corps androgyne, timide et mal dans sa peau, entend lors d’une soirée entre amis un disque avec la voix de Patti Smith et son cri... Lire la suite (20 février)
  • « Les grands rôles »
    On entend une démarche boiteuse et un acteur arrive en traînant une chaise qui fait le bruit de sa canne. Le monologue de Richard III démarre et le rire aussi quand un acteur échappé de Lucrèce... Lire la suite (19 février)
  • « Fanny et Alexandre »
    Les spectateurs finissent de s’installer dans la salle Richelieu et Denis Podalydès s’avance au bord du plateau, vêtu d’un long manteau de scène, pour leur rappeler d’éteindre leurs téléphones... Lire la suite (18 février)
  • « La conférence des oiseaux »
    Il y a quarante ans Jean-Claude Carrière adaptait pour Peter Brook l’un des plus célèbres contes soufi du Persan Farid Uddin Attar (1142-1220). La conférence des oiseaux raconte comment, encouragés... Lire la suite (14 février)
  • « Premier amour »
    Sami Frey reprend cette nouvelle de Samuel Beckett, écrite en 1946, qu’il avait créée il y a dix ans. On y trouve déjà l’image de ces clochards célestes que seront, dans En attendant Godot , Vladimir et... Lire la suite (7 février)