Actualité théâtrale

à l’Etoile du Nord, jusqu’au 3 mars

"Anne-Marie", "La petite dans la forêt profonde" de Philippe Minyana

Ces deux pièces sont des créations de la compagnie "Théâtre de l’Erre"
fondée par Dominique Jacquet et Jacques David.
Dominique est comédienne et Jacques metteur en scène.
Dans ce spectacle de grande qualité, Dominique tient
magistralement le rôle titre de "Anne-Marie" où 2 autres acteurs sont
les spectateurs de ce qui se passe dans une maison d’un village de
Franche-Comté. Dans cette maison, le théâtre de la cohabitation entre
une mère et sa fille. Dans la rue, les voyeurs. Et nous dans la salle,
qui très vite nous sentons aussi voyeurs puis concernés.
La deuxième pièce est un petit bijou intimiste, un conte, une tragédie
grecque qui plaira à ceux qui aiment jouer avec le feu…
Agnès Verdurand

l’Etoile du Nord
16 rue Georgette Agutte,
75018 Paris - métro Guy Moquet -
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative ou pass 15 euros pour les 2 pièces) : 01 42 26 47 47

mardi à vendredi à 19h30 et 21h , le samedi à 17h et 19h30.
www.etoiledunord-theatre.com/theatre/index.php

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Inflammation du verbe vivre »
    Alors que Wajdi Mouawad, le directeur de La Colline, avait souhaité se lancer dans une entreprise fleuve, mettre en scène les sept pièces de Sophocle qui nous sont parvenues, le poète auquel il... Lire la suite (14 novembre)
  • « Il y aura la jeunesse d’aimer »
    Le couple que formèrent Louis Aragon et Elsa Triolet, unis par l’amour et l’engagement politique, est devenu emblématique. Didier Bezace s’est associé à Bernard Vasseur, directeur du Moulin de... Lire la suite (11 novembre)
  • « Dans la luge d’Arthur Schopenhauer »
    Yasmina Reza résume son texte en disant qu’il s’agit « de quatre brefs passages en revue de l’existence par des voix différentes et paradoxales, ou encore d’une variation sur la solitude humaine et des... Lire la suite (9 novembre)
  • « Après la répétition »
    On sait la puissance des liens qui unissent souvent un metteur en scène et ses comédiennes. En cherchant comment jouer la séduction, la naissance de l’amour, la passion, la lassitude qui s’installe,... Lire la suite (2 novembre)
  • « Contrebrassens »
    Une femme qui chante Brassens cela surprend et enchante, quand elle a la malice et la grâce féminine que célébrait le grand Georges. Très inspirée par les textes et les mélodies du chanteur, car on... Lire la suite (1er novembre)