Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Mike Leigh (Grande-Bretagne)

"Another year" Sortie en salles le 22 décembre 2010


Gerri et Tom sont un couple de sexagénaires heureux. Ils partagent leur temps entre leurs activités professionnelles, Gerri est conseillère médiale et Tom géologue, et un jardin qu’ils cultivent ensemble avec passion.
Mary travaille dans le même service que Gerri comme secrétaire. Les deux femmes sont liées mais Mary qui rate à peu près tout ce qu’elle entreprend, souffre de solitude.
Gerri et Tom ont un fils, Joe dont ils sont très proches et qui travaille dans le secteur social.
La femme de Ronnie, le frère de Tom, meurt subitement et après les funérailles, Gerri et Tom invitent Ronnie à venir passer quelques jours chez eux.
"Another Year" débute avec le personnage d’une femme dont on pourrait penser qu’elle sera un des éléments majeurs du récit. Or, à partir du moment où, refusant l’aide psychologique que lui propose Gerri, elle claque la porte de son cabinet, on ne la verra plus jamais réapparaître.
Avec ce personnage de mère délaissée, épouse d’un alcoolique dont la vie est jonchée de ratages successifs, il n’est pas certain que Mike Leigh ait seulement voulu nous mettre sur une fausse piste. Il faut plutôt voir dans cette femme lassée de la vie, qui n’a plus foi en rien, un aperçu des thèmes traités dans le film. Le couple, la vieillesse, la solitude, les variations sur les relations parents enfants, le prolongement d’une passion de jeunesse…
"Another Year" n’est pas à proprement parler un film choral dans la mesure où, à l’exception de Mary, tous les protagonistes appartiennent à la même famille.
Ici, il y a un film derrière chaque individu, au point que le couple formé par Gerri et Tom, pourtant présenté comme l’exemple d’une réussite conjugale soudée peut se scinder et l’un et l’autre ont existence propre et particularités.
Et ce ne sont pas les personnages saillants dans la réussite et l’exemplarité qui sont les plus importants. Mike Leigh semble avoir marqué une préférence pour les solitaires, les laissés pour compte ou marginaux. Mary est un personnage poignant et derrière sa volubilité, ses enthousiasmes, le clinquant de ses projets sont apparents, comme par transparence toutes les angoisses d’une femme seule, que la société a isolée parce qu’elle est une perdante. Il en est de même de Karl, le fils de Ronnie, disparu depuis des années, un écorché vif qui semble mener sa vie à contre sens. Dans la deuxième partie du récit, Ronnie apparaît, personnage opaque dont on ne sait pas s’il souffre de la mort de sa femme ou si cet événement lui révèle le ratage de son existence.
La longue séquence qui met en présence les personnages de Ronnie et Mary est un moment d’anthologie. Leur rencontre feutrée d’une immense violence retenue est celle de deux êtres à la dérive, qui reconnaissent dans l’autre son propre désarroi.
"Another Year" n’est pas pour autant un film sombre. Il est au contraire plein de vie, de moments drôles et ce sont ces télescopages d’un récit sans cesse contrasté qui en font toute la richesse. Et les moments les plus risibles sont souvent les plus pathétiques.
Un beau film où les moments les plus anodins de la vie de quelques uns révèlent sous le quotidien, la force du drame ordinaire.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Roads »
    Gyllen est un garçon de tout juste dix-huit ans, originaire de Londres, parti avec sa famille pour des vacances au Maroc. On ne saura pas très bien les raisons pour lesquelles il décide de fausser... Lire la suite (16 juillet)
  • « Her smell »
    Bercky Something est une superstar du rock des années 90 qui a rempli les stades avec son Girls band : « Something She » Lorsque ses excès, ses caprices de vedette adulée finissent par mettre en... Lire la suite (15 juillet)
  • « Persona non grata »
    José Nunes et Maxime Charasse sont des amis de longue date et associés minoritaires dans une entreprise de BTP momentanément en difficulté. Face à la nécessité de protéger leurs intérêts, ils décident... Lire la suite (14 juillet)
  • « L’oeuvre sans auteur »
    A Dresde, en juillet 1937, un enfant, Kurt Barnet visite avec sa tante Elisabeth l’exposition sur « l’art dégénéré » organisée par le régime nazi pour lesquels les représentants notables sont entre autres... Lire la suite (14 juillet)
  • « Le voyage de Marta »
    Marta que son père à invitée avec son jeune frère pour des vacances au Sénégal dans un complexe touristique avec excursions et animations, s’ennuie ferme mais prend son mal en patience. Elle traîne sa... Lire la suite (13 juillet)