Actualité théâtrale

Apostrophe de Cergy-Pontoise Saison 2012-2013 à l’Apostrophe de Cergy-Pontoise

Le théâtre de l’Apostrophe propose une saison éclectique qui offre plus d’une cinquantaine de spectacles allant du « nouveau cirque », avec les invraisemblables mécaniques de Johann Le Guillerm qui ouvre la saison, au théâtre sous toutes ses formes en passant par la danse et la musique, sans oublier le jeune public.

D’ores et déjà on peut signaler quelques spectacles :- L’adaptation du chapitre 1 de Finnegans wake de James Joyce qui a sidéré ceux qui l’ont vu l’an passé au Théâtre de l’Aquarium (voir la critique sur ce site). De ce texte réputé « illisible mais pas indicible », Antoine Caubet a tiré une adaptation poétique et forte, aidé par un acteur funambule magnifique, Sharif Andoura.- Tragédie, le nouveau spectacle de danse d’Olivier Dubois, qui a triomphé au Festival d’Avignon. Neuf hommes et neuf femmes nus, dans un espace vide, marchent vers le public, le regard droit, puis repartent vers le fond de la scène dans un mouvement cyclique, avec d’infimes variations, qui crée une sorte de fascination. Puis brusquement la vie et le mouvement l’emportent jusqu’à la fureur, en des scènes que l’on imagine être la guerre, la violence, le chaos. C’est beau, inventif, sauvage et poignant à la fois.- Bouli année zéro de Fabrice Melquiot, un spectacle pour jeune public mis en scène par Emmanuel Demarcy-Motta et deux autres spectacles à voir en famille, du théâtre avec manipulation d’objets, L’après-midi d’un foehn de Phia Ménard et L’apprentie sage-femme, une histoire d’apprentissage dans l’Angleterre rurale médiévale que Nathalie Becue fait vivre avec force et sensibilité (voir la critique sur ce site).- Le programme fait aussi une place à l’opéra, avec Lucia di Lammermoor mis en scène par Antoine Caubet, à la comédie musicale avec Lost in the supermarket, à la musique contemporaine et au jazz.Dans deux lieux, le Théâtre des Louvrais à Pontoise et le Théâtre des Arts à Cergy-Pontoise, l’Apostrophe propose une saison d’une grande richesse que l’on peut retrouver sur le site du théâtre : www.lapostrophe.net

Micheline Rousselet

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)
  • « La danse de mort » d’August Strindberg .
    Dans une citadelle, sur une île de garnison, vivent reclus dans un décor gris un officier intègre et autoritaire et sa femme, Alice, une ancienne actrice qui a laissé derrière son passé et dont les... Lire la suite (13 octobre)
  • « La mort de Tintagiles »
    « La mort est une force extérieure qui empêche tout mouvement qui s’oppose à elle. L’amour est une force intérieure qui incite à agir contre la mort ». Le texte de Maurice Maeterlinck, conte initiatique... Lire la suite (10 octobre)
  • « Mme Klein »
    À Londres en 1934, Mélanie Klein, que l’on peut considérer comme l’une des premières psychanalystes pour enfant dans les années 1920, vient d’apprendre la mort de son fils Hans à Budapest. Naturalisée... Lire la suite (9 octobre)
  • « Non, c’est pas ça ! (Treplev Variations) »
    Ils sont trois sur scène, une femme et deux hommes, ils devaient être treize et jouer La mouette , mais l’un d’eux, le metteur en scène probablement, s’est suicidé. Ils ont décidé de continuer le... Lire la suite (7 octobre)