Archives

du 4 au 12/11/2005

Auteurs en acte à Bagneux (92)

Après deux années de silence forcé et 7 ans de travail à l’Isle/Sorgue (Vaucluse), une banlieue populaire permet un nouveau départ à l’équipe de ce festival, Marcos Malavia et la Cie SourouS (partenaire "Réduc’Snes" depuis longtemps). Elle s’inscrit dans une réflexion globale sur l’art dans la société, un refus d’enfermement dans le seul choix entre un "art de masse" quasi industrialisé répondant aux normes du marché et de la télévision et un "art de l’élite" distribué dans le circuit des grandes scènes subventionnées par l’Etat... Cette édition veut proposer à la rencontre de publics divers la multiplicité artistique des écritures d’aujourd’hui dont s’est enrichi le théâtre français avec des auteurs venus d’ailleurs et qui ont pu trouver en France un refuge (si difficile aujourd’hui pour les nouveaux arrivants menacés chaque jour d’expulsion) et une solidarité pour se reconstruire et poursuivre en langue française leur activité créatrice : le Prix Nobel de Littérature Gao Xingjian avec "Au bord de la vie", le réfugié algérien Messaoud Benyoucef avec "Le nom du père", la poésie et le théâtre du grand auteur haïtien Jean Metellus, le "Théâtre décomposé" du roumain Matéi Visniec... et de nombreuses autres découvertes présentées chronologiquement ci-dessous :
Acteurs et pupitres par la Cie des Champs impulsée par Laurence Cazaux (création soutenue par DRAC Auvergne), un parcours à travers le théâtre contemporain et de courts textes de 11 auteurs ("Ping-pong" de Roland Dubillard, "Bouli Miro" de Fabrice Melquiot, "William Pig, le cochon qui avait lu Shakespeare" de Christine Blondel, "Zig et More" de Martine Auriol...) ; vendredi 4/11 à 20h30 à l’ouverture du Festival, sous chapiteau, place Dampierre et lundi 7/11 à 20h30 au Centre Prévert.
Au bord de la vie, première œuvre écrite en français en 1993 par Gao Xingjian (né en Chine en 1940, qu’il a fui en 1987 après avoir été obligé de brûler ses manuscrits entre 1966 et 1976, puis maintes fois censuré après être devenu dans les années 80 l’un des pionniers du théâtre d’avant-garde dans son pays ; une rencontre est prévue avec ce créateur avant le spectacle, à 19h30). Une tragédie et farce à la fois sur les relations d’aujourd’hui entre les hommes et les femmes, mêlant étroitement au verbe le théâtre gestuel, l’art clownesque et la musique. Un "chantier de création" de Marcos Malavia avec la Cie SourouS, samedi 5/11 à 20h30 au Théâtre Victor Hugo.
Paroles en acte : le même jour, samedi à 15h, sous chapiteau, place Dampierre, débat sur le thème de l’articulation entre art, culture et intégration, animé par Jean-Pierre Han (critique dramatique et rédacteur en chef des Lettres Françaises et de Frictions) avec Gabriel Garrand (metteur en scène), Messaoud Benyoucef (auteur), Michel Simonot (universitaire, auteur), Salmi Hamid (ethnopsychiatre) et diverses personnalités associatives, intellectuels et artistes locaux.
Copirecup, 3 pièces de l’argentin Copi (1939-1987), arrivé à Paris en 1962, "Eva Peron", "Les vieux travelos" et "L’homosexuel ou la difficulté de s’exprimer", mises en jeu par Jean-Marie Broucaret et le Théâtre des Chimères (Cie créée en 1979, installée à Biarritz depuis 1995). Dimanche 6/11 à 16h30 au Théâtre Victor Hugo.
La mère trop tôt du jeune auteur togolais Gustave Akakpo (lauréat 2004 du prix SACD de la dramaturgie francophone), l’histoire d’une jeune fille de 13 ans qui incarne à la fois la peur de ceux qui sont persécutés et leur espoir de trouver un chemin vers la paix. Lue par l’acteur Pierre Richard, une pièce construite comme une tragédie antique, qui fait résonner les voix d’enfants de pays d’Afrique envahis par la guerre. Lundi 7/11 à 20h30 au Théâtre Victor Hugo.
Lisbeth est complètement pétée d’Armando Llamas (né en Espagne en 1950, arrivé d’Argentine en France en 1973, décédé en 2003), spécialiste du mélange des genres et du brassage des formes artistiques. Mise en espace par Régis Hébette (fondateur du Théâtre de l’Echangeur à Bagnolet, où le spectacle sera programmé en mars 2006), et sa compagnie Public Chéri, le mardi 8/11 à 20h30 au Théâtre Victor Hugo.
L’histoire du pouce coquin mercredi 9/11 à 14h30 au Théâtre Victor Hugo. Un spectacle jeune public (3-9 ans) né de la rencontre au Centre National des Ecritures du Spectacle à Villeneuve-les-Avignon, entre Michel Rosenmann, spécialisé avec sa compagnie A.T.E. (Action théâtre enfance, qu’il dirige depuis 1990) dans la création de spectacles pour tout-petits associant théâtre et marionnettes, et Matéi Visniec (né en 1956 en Roumanie, réfugié en France depuis 1987) auteur n’ayant écrit que des textes pour adultes pendant 30 ans, dont une quinzaine de pièces en français, dont celle qui sera présentée samedi 12/11, à 20h30 à la Salle des Fêtes :
Théâtre décomposé, une exploration tragi-comique de la société roumaine profondément marquée par la période Ceausescu, mise en scène par Marcos Malavia avec la Cie SourouS.
Rencontre avec le théâtre poétique de Jean Metellus, et la voix des Haïtiens... en présence de cet écrivain, poète, dramaturge ayant fui la dictature Duvalier en 1959 et devenu à la fois neurologue et docteur en linguistique, ayant obtenu de nombreux prix littéraires... mercredi 9/11 à 20h30 à la médiathèque Louis Aragon
Celle qui fut de Joseph Danan (né en 1951 à Oran, enseignant à l’Institut d’Etudes Théâtrales de l’université ParisIII), où l’itinéraire d’une jeune femme, en quête de l’autre et d’elle-même à travers trois rencontres qui constituent 3 pièces brèves... Un "chantier de création" ouvert par Claude Bernhardt et l’Actuel free théâtre, créé en 1975 et ayant ouvert au Kremlin-Bicêtre (94) une "fabrique de théâtre et autres nécessités", La chocolaterie, où ce spectacle sera créé à l’automne 2006. Jeudi 10/11 à 20h30, au Théâtre Victor Hugo.
Bashir Lazhar de la jeune dramaturge québécoise Evelyne de la Chenelière, qui s’efforce de promouvoir un théâtre ludique pour aborder de graves sujets de société, comme, dans cette pièce, la difficulté d’obtenir un statut de réfugié politique. Une "mise en voix" de Claire Truche, fondatrice en 92 de "la Nième Compagnie" actuellement en résidence à Vaux-en-Velin (69), avec le "Transatlantik Théâtre", collectif associant des professionnels du jeune théâtre québécois et français... vendredi 11 novembre à 17h, à la Maison des Arts.
Trilogie algérienne, parcours à travers trois pièces de Messaoud Benyoucef (écrivain, traducteur et professeur de philosophie, ayant quitté l’Algérie en 1994 après l’assassinat d’Alloula, grand dramaturge algérien avec qui il travaillait depuis de nombreuses années) par Claude-Alice Peyrottes pour qui a été écrite cette "trilogie algérienne" autour de la mémoire, de l’altération et du remaniement des souvenirs, des traces douloureuses qui imprègnent le passé de la mémoire commune entre la France et l’Algérie, et qui se bousculent encore dans le présent... Le produit d’un long travail entre Messaoud Benyoucef et la compagnie Bagages de Sable, créée en 1989 et co-dirigée par Patrick Michaëlis et Claude-Alice Peyrottes qui a été nommée par ailleurs, directrice de la Scène nationale de Fécamp depuis janvier 2004. Vendredi 11 novembre à 20h30, au Théâtre Victor Hugo. Un présent provisoire, autre travail sur la mémoire, celle des habitants d’un quartier de Bagneux en cours de renouvellement urbain, débutée par une "cueillette de parole" (témoignages, entretiens, ateliers d’écriture) effectuée en avril et mai 2005 par la Cie SourouS, aboutissant à un recueil de 120 pages confié aux auteurs Messaoud Benyoucef et Michel Simonot pour donner naissance à deux textes... samedi 12/11, à 16h au Centre Socio Culturel de la Fontaine Gueffier
Aleph tropical band, bal de clôture du Festival, samedi 12/11 à 22h, après le spectacle "Théâtre décomposé" (voir ci-dessus), la Cie du Théâtre Aleph, installée en France depuis le coup d’état de Pinochet au Chili (Espace Aleph à Ivry/Seine), partenaire dont nous présentons régulièrement les créations de qualité dans l’US ou sur le site, et qui, dans les années 90, a fait bénéficier de sa compétence nos collègues de Massy ayant créé "Tableau noir" et "Du vent dans les casiers", propose un tour de chant qui fait voyager des rives de la Seine à la Cordillère des Andes, de la chanson française aux boléros les plus célèbres, à travers plusieurs tableaux mis en scène, joués et chantés...
Philippe Laville

Détails et réservations au Théâtre Victor Hugo de Bagneux, en se recommandant du Snes -partenariat Réduc’snes depuis plusieurs années- au 01 46 63 10 54, ou par la Compagnie organisatrice 01 46 56 58 09 auteurs.acte@wanadoo.fr

Autres articles de la rubrique Archives

  • réveillonner avec le Théâtre Aleph
    Plusieurs nouvelles créations, toujours pleines d’humour stimulant la réflexion, ont marqué ce trimestre à l’Espace Aleph : "Le bazar hindou", une œuvre rocambolesque et poétique d’Oscar Castro inspirée... Lire la suite (Décembre 2007)
  • Auteurs en acte - écritures militantes
    La 13èmeédition d’"Auteurs en actes" aura lieu sous le titre "Ecritures militantes" du 9 au 17 novembre 2007 à Bagneux dans le département des Hauts-de-Seine. La plupart des représentations se... Lire la suite (Novembre 2007)
  • Biennale "SCENES OUVERTES A L’INSOLITE"
    Le Théâtre de la Cité Internationale accueille la sixième édition de la Biennale « Scène ouvertes à l’insolite » consacré aux Arts de la Marionnette. A un moment où certains annoncent la disparition d’un... Lire la suite (Juin 2006)
  • Festivals et cultures du monde
    Cultures du monde, "Festival de l’Imaginaire". Pour sa 10ème édition, non sans difficultés (la MCM fonctionne avec un budget inchangé depuis 1982 !) l’équipe animée par Chérif Khaznadar, ayant fait... Lire la suite (Mars 2006)
  • LES ARTS DE LA RUE, L’EMBELLIE ?
    « Le théâtre, ce n’est pas un bâtiment, c’est une pratique » Bruno Schnebelin. Le théâtre de rue ( plus tard, Arts de la rue quand se sont greffées d’autres formes artistiques) a longtemps gardé la... Lire la suite (Juillet 2005)