Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Christian Desmares et Franck Ekinci (France-Canada-Belgique)

"Avril et le monde truqué" Sortie en salles le 4 novembre 2015

Il y a une dizaine d’années, Benjamin Legrand, scénariste de " Tueur de cafards ", propose à Jacques Tardi de réaliser un film animé sur la première guerre mondiale.

Après moult péripéties, le projet ne verra pas le jour mais les deux hommes continueront à vouloir travailler ensemble. Benjamin Legrand aura l’idée d’un récit de rapt de savants entraînant un énorme retard technologique, laissant le monde bloqué à l’ère du charbon et de la révolution industrielle. Les deux hommes s’adjoindront les services de Frank Ekinci et de Christian Desmares, directeur de l’animation sur " Persepolis " et après sept années de travail, le film sera présenté au festival d’animation d’ Annecy où il gagnera le Cristal du long métrage.

En 1941, alors que Napoléon V règne sur une France qui n’a pas connu la première guerre mondiale, Avril, fille de scientifiques, aidée de Darwin, son chat parlant, part à la recherche de ses parents disparus alors qu’ils s’enfuyaient vers Berlin afin d’échapper à la police de l’Empire.

cinéma : Avril et le monde truqué

Le Paris embrumé et charbonneux encombré de machines à vapeur, en adéquation avec l’univers de Tardi, est traité en noir et blanc avec des ajouts de sépia, dans lequel évolueront des personnages en couleur. La dernière partie du film plus lumineuse, reprend des ambiances proches des conceptions graphiques de Raymond Loewy.

Le film bénéficie en outre d’une très belle distribution au sein de laquelle brillent particulièrement Philippe Katerine en chat parlant et malicieux et Jean Rochefort, lumineux en grand père savant bricoleur inventeur d’une méta-maison cachée au fond d’un immense hangar.

A l’occasion de la sortie du film, les éditions Casterman éditent l’album du film, le roman du film mais surtout " L’histoire d’un monde truqué ".

Benjamin Legrand y relate la genèse du film et différentes recherches graphiques autour des personnages. Mais l’album vaut surtout pour le contenu des deux magnifiques carnets qui relatent le début du film vu par Tardi. Un beau cadeau de Noël.

Jusqu’au 6 mars 2016, le Musée des arts et métiers présente l’exposition " Avril et le monde truqué  : enquête au musée " et propose aux pré-adolescents un parcours jeu.

Enfin le site officiel du film propose un jeu de réflexion et d’adresse qui semble reprendre l’histoire du film.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Sunset »
    1913, Irisz Leiter revient à Budapest après avoir passé son enfance dans un orphelinat. Son retour a Budapest est motivé par le désir de travailler dans le magasin de chapeaux dont autrefois, ses... Lire la suite (19 mars)
  • « Résistantes »
    Eveline, Zoulikha, Alice trois femmes aujourd’hui vieillissantes se sont engagées dans les rangs du FLN dès le tout début de la guerre d’indépendance algérienne. Déterminées à accomplir la mission qu’on... Lire la suite (18 mars)
  • « M »
    M. Menahem qui a été, alors qu’il était enfant, abusé par des membres de sa communauté, revient vingt ans après à la recherche des coupables dans son quartier natal de Bnel Brak, capitale mondiale des... Lire la suite (18 mars)
  • « Dernier amour »
    Au XVIIIème siècle, Giacomo Casanova connu pour son goût pour le plaisir et le jeu ,a été contraint de s’exiler et a élu domicile à Londres. Dans cette ville qui lui est totalement inconnue, son chemin... Lire la suite (17 mars)
  • « L’homme qui a surpris tout le monde »
    Aux confins de la Taïga sibérienne, Egor assure les fonctions de garde forestier. C’est un bon père de famille, un époux aimant et un citoyen intègre respecté de tous. Alors que lui et sa femme Natalia... Lire la suite (16 mars)