Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Christian Desmares et Franck Ekinci (France-Canada-Belgique)

"Avril et le monde truqué" Sortie en salles le 4 novembre 2015

Il y a une dizaine d’années, Benjamin Legrand, scénariste de " Tueur de cafards ", propose à Jacques Tardi de réaliser un film animé sur la première guerre mondiale.

Après moult péripéties, le projet ne verra pas le jour mais les deux hommes continueront à vouloir travailler ensemble. Benjamin Legrand aura l’idée d’un récit de rapt de savants entraînant un énorme retard technologique, laissant le monde bloqué à l’ère du charbon et de la révolution industrielle. Les deux hommes s’adjoindront les services de Frank Ekinci et de Christian Desmares, directeur de l’animation sur " Persepolis " et après sept années de travail, le film sera présenté au festival d’animation d’ Annecy où il gagnera le Cristal du long métrage.

En 1941, alors que Napoléon V règne sur une France qui n’a pas connu la première guerre mondiale, Avril, fille de scientifiques, aidée de Darwin, son chat parlant, part à la recherche de ses parents disparus alors qu’ils s’enfuyaient vers Berlin afin d’échapper à la police de l’Empire.

cinéma : Avril et le monde truqué

Le Paris embrumé et charbonneux encombré de machines à vapeur, en adéquation avec l’univers de Tardi, est traité en noir et blanc avec des ajouts de sépia, dans lequel évolueront des personnages en couleur. La dernière partie du film plus lumineuse, reprend des ambiances proches des conceptions graphiques de Raymond Loewy.

Le film bénéficie en outre d’une très belle distribution au sein de laquelle brillent particulièrement Philippe Katerine en chat parlant et malicieux et Jean Rochefort, lumineux en grand père savant bricoleur inventeur d’une méta-maison cachée au fond d’un immense hangar.

A l’occasion de la sortie du film, les éditions Casterman éditent l’album du film, le roman du film mais surtout " L’histoire d’un monde truqué ".

Benjamin Legrand y relate la genèse du film et différentes recherches graphiques autour des personnages. Mais l’album vaut surtout pour le contenu des deux magnifiques carnets qui relatent le début du film vu par Tardi. Un beau cadeau de Noël.

Jusqu’au 6 mars 2016, le Musée des arts et métiers présente l’exposition " Avril et le monde truqué  : enquête au musée " et propose aux pré-adolescents un parcours jeu.

Enfin le site officiel du film propose un jeu de réflexion et d’adresse qui semble reprendre l’histoire du film.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Lola vers la mer »
    Lorsque Lola, jeune fille transgenre de dix huit ans est sur le point de se faire opérer, que la phase finale de sa transformation est imminente, sa mère qui l’avait toujours soutenue dans sa... Lire la suite (7 décembre)
  • « Les envoûtés »
    La directrice du magazine où Coline n’a jusque là écrit que sur des romans récemment parus lui propose de se charger de la rubrique « Le récit du mois ». Pour cela, elle doit rejoindre dans la maison au... Lire la suite (7 décembre)
  • « Un été à Changsha »
    Dans l’été caniculaire de Changsha, ville située au cœur de la Chine, l’inspecteur Bin enquête sur une drôle d’histoire, la disparition d’un jeune homme dont on a retrouvé le bras sur les bords de la... Lire la suite (3 décembre)
  • « Seules les bêtes »
    Un femme disparaît mystérieusement. Sa voiture est retrouvée abandonnée au bord de la route de montagnes qui conduit à quelques fermes isolées du Causse. Alors que la gendarmerie tente de retrouver... Lire la suite (2 décembre)
  • « It must be heaven »
    Elia Suleiman fuit la Palestine à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil avant de réaliser que son pays d’origine le suit comme une ombre. La France d’abord, lui offre le spectacle d’un Paris... Lire la suite (2 décembre)