US 782 du 27 octobre 2018

Bac Blanquer : exigeons une remise à plat !

En réponse aux récentes déclarations ministérielles sur la place supposément revalorisée du latin et du grec, le SNES-FSU a écrit au ministre le 18 octobre pour rappeler que toutes les options sont affaiblies dans l’architecture du nouveau bac. Exclusivement évaluées dans la part de contrôle continu établie via les bulletins trimestriels, les options pèsent au mieux pour un peu plus de 1 % de la moyenne générale. Cette question montre que c’est bien la globalité des modalités prévues pour l’évaluation des enseignements qui pose problème. Le SNES-FSU souhaite donc voir revu l’ensemble de la réforme du baccalauréat dont l’économie n’est pas acceptable. Le poids du contrôle local risque de transformer l’examen en une procédure très complexe et le diplôme national en certification maison. À cet égard, revenir à des épreuves terminales et nationales serait la garantie la plus sûre de la simplicité et de l’égalité de traitement des candidats.

https://www.snes.edu/Que-deviennent-les-options.html

Autres articles de la rubrique US 782 du 27 octobre 2018

  • #snesleaks : Demandez le programme !
    En dévoilant les projets de programmes, le SNES-FSU a mis le doigt là où ça fait mal. Le SNES-FSU a publié, en exclusivité, dès le 9 octobre les projets de programmes du lycée... Lire la suite (7 novembre)
  • Spécialités : le piège
    La réforme et les nouveaux programmes sont officiellement présentés comme la garantie d’une poursuite d’études choisies pour tous les lycéens. Ils enferment pourtant davantage qu’ils ne libèrent. Dès... Lire la suite (7 novembre)
  • Prof principal : l’inflation des tâches
    Plus d’un mois après la rentrée, la circulaire sur le rôle du professeur principal dans les collèges et les lycées est enfin publiée. Ce texte précise ce que peuvent être les missions des professeurs... Lire la suite (7 novembre)
  • Certification Cambridge : vers la généralisation ?
    Le ministère vient d’acter en catimini de nouvelles règles pour la passation de la certification en anglais. Le dispositif actuel destiné aux classes de Seconde Euro est dès maintenant supprimé. Les... Lire la suite (7 novembre)